Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (926 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
l'oeuvre à analysée est un extrait du discours préliminaire de Portalis, discours qui fut prononcé en 1801 sous le joug de la première république. dans cet extrait, Portalis affirme que l'homme étanten constante évolution, il est a proprement parlé impossible d'écrire un texte de loi qui pourrait convenir a tout homme avec le temps. Suite à cela nous pouvons alors nous demander quels sont lesfacteurs qui font que la loi ne doit pas être immobile?
nous commenterons ce texte en 2 parties. nous verrons en premier lieul'insuffisance des lois puis en second lieu les facteurs humains qui fontque les lois ne devraient etre immobiles.
A l'imprécision des lois
Portalis, dans l'extrait de son discours que nous commentons dit qu'il est dangereux de vouloir tout réglé et prévoir et que c'estmême pour cela qu'ils se sont abstenus de simplifier les lois. en effet, il est inutile pour un homme de vouloir tout réglé car nous savons tous que nous ne sommes pas à l'abris d'un imprévus. il ditaussi qu' il est quelque fois impossible de déterminer un texe de loi: "il est une foule de détails qui lui échappent, ou qui sont trop contentieux et trop mobiles pour pouvoir devenir l'objet d'un textede loi". Il dit ici que dans certaines situation faire un texte de loi est impossible car il n'y a pas assez de détails ou que la situation n'est pas assez concrète pour faire l'objet d'un texte deloi.
B la rigidité des lois
Selon Portalis la loi est rigide. Il dit : " les lois une fois rédigées demeurent telles qu'elles ont été écrites" ce qui signifie que qu'importe ce qui se passera par lasuite la loi ne changera pas. De ce fait le code même si il parraît complet ne le sera jamais entièrement car de nouvelles situations se présenterons. D'après lui le droit qu'a tout citoyen de n'êtrejugé que d'après une loi antérieure ne doit pas être méconnu, cependant affin de l'appliquer il faut pouvoir distinguer les "matières criminelles d'avec les matières civiles". Il y a donc des lois...
tracking img