Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1471 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question:

Nous pouvons constater que l'été est traité différemment dans les documents du corpus.
Tout d'abord dans le poème « En regardant la moisson », Po-Kiu-yi présente l'été comme une période où le travail est double: « ils ont doublent labeur » (vers 2). Nous pouvons remarquer dans les vers 9 et 10 que les travailleurs considèrent l'été comme une saison qui amplifie les difficultés:« les pieds cuits », « le dos brûlé » mais malgré cela ils aiment l'été: « mais trouvent encore trop court ce jour d'été » (vers 12). La forme du poème versifié de façon libre et non rimé accentue sur le fait que l'été ne soit pas ici une saison facile. La sonorité en r que nous pouvons voir tout au long du poème permet également de montrer que pendant l'été le travail est intense. Dans le secondpoème, Saint-John Perse voit l'été de manière différente que Po-Kiu-yi, il fait l'éloge d'une journée d'été où le ciel est bleu: «  Un peu de ciel bleuit » (vers 1). Des adjectifs qualificatifs tels que « paisible » (vers 19), « clairvoyante » (vers19) accentuent sur le fait que le poète perçoit l'été comme une saison où l'ambiance est obligatoirement douce. Mais le poète a un regard d'une personne quiest en pleine santé, comme nous pouvons le constater à la fin du poème le regard d'une personne malade sera tout a fait contraire. Pierre Reverdy, dans « joies d'été » extrait de la lucarne ovale présente l'été du manière proche de Saint-john Perse. Ici, nous avons une vision de l'été lors d'un soir de bal où l'ambiance a l'air joyeuse, agréable. Nous pouvons remarquer que tout au long du poème,le lecteur peut se mettre à la place du poète et ressentir le sentiment de joie qu'il ressent face à cette scène. Dans le poème « la vie à la campagne » extrait de la main chaude, l'auteur, Jean Follain présente l'été comme une période où les gens ne travaillent pas, se soucient guère de ce qui peut se passer autour d'eux: dans le vers « son épouse courait les chemins », nous pouvons ressentir unesensation de légèreté; ce qui domine d'ailleurs tout le poème. Enfin, dans « l'air soudain », extrait de Dans la chaleur vacante, André du Bouchet nous livre une vision de l'été pendant la nuit. Ce poème versifié de façon aérer accentue sur la position importante que tient l'air ici. En effet, l'auteur pour montrer que l'air est très présente, utilise à deux reprises le nom: « souffle ». Cecipermet de montrer que l'été est une période ou la chaleur est difficile à supporter.
Tout ces poèmes livrent des visions différentes de l'été: d'une part nous avons l'été qui est une saison plutôt difficile à vivre (avec la chaleur, le travail) et d'autre part, l'été présenté comme une période agréable à vivre, belle et qui apporte de la joie.

Commentaire: « joies d'été », La lucarne ovalePoète français associé à l'art cubiste et au début du surréalisme, Pierre Reverdy est né le 11 septembre 1889 à Narbonne et mort à l'abbaye de Solesmes le 17 juin 1960. Il a écrit de nombreuses oeuvres tels que poèmes en prose de 1915, Sources du vent de 1929, mais celle qui fera l'objet de notre étude est la lucarne ovale de 1916 et plus précisément l'extrait «joies d'été». Dans ce poème nousest présenté une nuit de bal populaire. Comment l'auteur fait-il passer dans son poème une sensation d'évasion et de légèreté à travers le mouvement présent tout au long de celui-ci ? Pour répondre à cette question, nous étudierons d'une part les différents caractères de ce poème ainsi que l'été présenté par le poète et d'autre part l'évasion et le mouvement que l'on note ici.

Nous pouvonsconstater que ce poème en prose établit un va et vient entre le descriptif et le narratif, l'extérieur et l'intérieur: le narrateur effectue des allée et venue entre la description du bal et la description de la nature dehors. Il apparaît cependant dans un ensemble plutôt caractéristique de l'observation, nous avons ici affaire à un narrateur omniscient. Nous pouvons remarquer que le temps utilisé...
tracking img