Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (527 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRE

Antigone d’Anouilh fut composée en 1942 et jouée pour la première fois en 1944 dans un Paris occupée.
Relisant la version de Sophocle pendant la guerre, l’écrivain eut « un chocsoudain (…) le jour des petites affiches rouges. »
Il se mit donc à ré-écrire la pièce « avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre. »

Thèses secondaires de
Créon :système de valeur
pragmatique : assurer
l’ordre au nom du bien
public. On arrive ici au
bout de l’argumentation
sur les valeurs de Créon,
qui a épuisé toute
justification face au défi
d’Antigone.Créon justifie la violence
politique à travers l’image
d’un bateau dont il faut
tenir la barre, et dénonce
l’inaction. Nouveau refus
d’Antigone.
Première tirade
• Tirade qui passe par unedénonciation de la bêtise et de l’égoïsme des
hommes.
• Première tirade entièrement fondée sur une allégorie (c’est à dire
métaphore “décodable” élément par élément) :
Barque = État
prend l’eau = laguerre (crime, bêtise, misère) que
Thèbes vient de subir
gouvernail qui ballote = gouvernement inefficace
Équipage = l’armée dans son ensemble
Officiers = idem
Mat, voiles = le corps de l'État,les biens publics,
la ville
Le vent = le désordre politique
Toutes ces brutes = le peuple
Le bout de bois = gouvernail... donc le pouvoir
On tire dans le tas = le recours à la violence d'État
pourmater une rébellion
le bateau qui a un nom = la nation
• D’où il ressort une idée de l'État relativement convenue : en temps de
guerre, le peuple est composé de brutes indisciplinées, lesofficiers sont
corrompus, le gouvernement est “faible” et conduit la nation à sa perte.
En somme, la thèse de Créon pourrait se formuler ainsi : la nécessité de
sauver la nation passe avant tout, etlégitime le recours à la violence, qui
n’a pas à être justifiée.
• Lien évident avec la situation de la France occupée : gouvernement de
Bordeaux en déroute, exode, armée en déroute... On note que la...
tracking img