Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (509 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Un incipit fantastique

A) Doute

B) Double interprétation

II) Une présentation originale du récit

A) Aveu du perso

B) Effet d’attente

Unincipit fantastique

1 Le doute du lecteur

Ce qui est étrange est la double vie du personnage : en effet il y a une incertitude qui exprime le doute chez le lecteur :

- L.17 : « il me semblaitau contraire que je m’endormais et que je rêvais que j’étais prêtre »

- L.5 : « je ne puis croire »

- L.5-6 : «  Dieux veuille que ce soit un rêve »

- L.20 : « on dirait plutôt »- De plus le mode de l’irréel, le subjonctif, augment l’incertitude du narrateur.

2 Une double interprétation du récit

1 1ère interprétation : il aurait rêvé :

- L.14 : « la nuit,dès que j’avais fermé les yeux »

- L.7 : «  j’ai mené en rêve toutes les nuits »

- L.17 : « je me réveillais »

- L.17 : « je rêvais que j’étais prêtre »

- L.7-8 :« Dieu veuille que ce soit un rêve ! »

- L.18 : « vie somnambulique »

Ici il y a donc une confusion entre l’illusion et la réalité.

2 2e interprétation : il a été manipulé par unesprit maléfique

- L.11 : « l’esprit malin qui s’était emparé de moi » : La fonction C.O.I. du « je » narrateur montre que le prêtre subit l’action et qu’il n’est plus acteur de sa vie et n’apas souhaité cette double vie : c’est au moment d’entrer dans les ordres qu’un esprit maléfique s’est emparé de lui en prenant l’apparence d’une femme séduisante.

- L.6 : « le jouet d’uneillusion singulière et diabolique »

Une présentation originale du récit

1 Un aveu dérangeant

- Le « Vous me demandez » (l.1) suggère que c’est une réponse posée par un autre prêtre carprésence d’un interlocuteur avec le « vous ». Cet aveu est d’autant plus dérangeant qu’il s’agit d’un prêtre. On a donc un récit rétrospectif car ce qui est raconté s’est déroulé il y a 42 ans....
tracking img