Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour localiser l’emplacement des protéines dans une cellule, on place les cellules en présence d’un AA radioactif : c’est pulse, puis on remplace cet AA par le même AA mais pas radioactif. On relèveensuite la radioactivité qui apparaît sous forme de grains noirs en microscopie.
Situé dans le noyau des cellules, l’ADN est formé d’une succession de nucléotides (A-T-C-G) de gènes. Situées dans lecytoplasme des cellules, les protéines sont formées d’AA assemblé selon l’information génétique. L’ARN est une petite molécule formée de 4 nucléotides, A-U-C-G, il est l’intermédiaire entre l’ADN etles protéines. Il se forme dans le noyau, passe dans le cytoplasme, par les pores nucléaires et permet la synthèse des protéines.
La fabrication d’ARN à partir d’ADN s’appelle la transcription. Surcertaine portion de l’ADN, on peut observer de nombreux ARN en cours de formation. Ces portions d’ADN sont des gènes, on dit que tout l’ADN n’est pas codant. Les ARN polymérase sont les enzymesresponsables de la fabrication de l’ARN, en 4 étapes : - L’enzyme se fixe au début du gène et ouvre temporairement la double héliceADN par rupture des liaisons faibles complémentaires. – L’enzyme lace les nucléotides de l’ARN (A-U-C-G) en face deceux du brin transcrit (le deuxième brin) de l’ADN selon la règle de complémentarité. – L’enzyme accroche les nucléotides de l’ARN entre eux parliaisons fortes. Un ARN complémentaire du brin transcrit de l’ADN se forme. – L’enzyme et l’ARNm se détache del’ADN qui se referme. L’information génétique transcrite dans le brin d’ARNm est ensuite traduite en une séquence d’AA.
La succession des nucléotides de...
tracking img