Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte C est une pièce de théâtre écrite par Jean Anouilh en 1944, à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale, ce qui explique surement le thème d’Antigone. Nous allons étudier la tirade de Créon,roi de Thèbes.
Nous allons voir qu’une image forte est ici peinte: Dans un premier temps, nous étudierons la métaphore filée, puis comment celle-ci représente le rôle du monarque. Ensuite, nousprésenterons le personnage de Créon: un personnage engagé dans son rôle, malgré son dilemme.

Le roi de Thèbes énonce une longue métaphore filée: Il est le capitaine d’un bateau qui coule lors de latempête, tandis que son équipage se sauve. « Cela prend l’eau de toutes parts, c’est plein de crimes, de bêtise, de misère… » : L’eau est ici assimilée aux fléaux nuisibles au royaume, le bateau, et cettemenace envahit de plus en plus celui-ci. Puis, ce royaume se dégrade peu à peu: « le mât craque », «  les voiles vont se déchirer ».
Cet état s’aggrave, à cause de la bêtise de l’équipage: « elles nepensent qu’à leur peau, à leur précieuse peau et à leurs petites affaires ». Le registre ironique est utilisé pour mettre en avant la stupidité de leur comportement et leur égoïsme. Ainsi, le« capitaine » n’a d’autre choix que d’intervenir. Son empire s’écroule, et bien qu’il soit le seul à réagir, il ne renonce pas car « le gouvernail est là qui ballote ». L’image de son action se matérialise par:« On prend le bout de bois, on redresse devant la montagne d’eau, on gueule un ordre et on tire dans le tas ». Créon s’identifie à un héros, il répète plusieurs fois le pronom « on » suivi d’uneaction. Le spectateur imagine facilement la scène, ainsi qu’Antigone.

Le discours du roi fait référence au courage, mais surtout au fait qu’il n’écoute que la raison, et non son cœur, car c’est superfludans ce cas: « C’était peut-être celui qui t’a donné du feu en souriant la veille. Il n’a plus de nom. » La deuxième phrase est très brève, ce qui met en avant ce pourquoi il se bat, il veut...
tracking img