Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au milieu des années soixante dix apparurent en France les premiers groupes de pression constitués pour lutter contre les nouvelles religions, quasiment toutes étiquetées comme « sectes ». Très viteces groupes de pression furent subventionnés par les pouvoirs publics et trouvèrent chez certains élus des relais efficaces à leurs actions.
Dans une recommandation adoptée le 22 juin 1999(recommandation 1412), l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe rappelait aux états membres qu'elle estimait « inopportun le recours à une législation majeure pour les sectes au motif que celle-cirisquerait de porter atteinte à la liberté de conscience et de religion garantie par l'article 9 de la Convention européenne des Droits de l'Homme ainsi qu'aux religions traditionnelles » et invitait lesétats membres à :

- créer des « centres nationaux ou régionaux d'information sur les groupes à caractère religieux, ésotérique ou spirituel qui soient indépendants de l'Etat »

- « utiliserles procédures normales du droit pénal et civil contre les pratiques illégales menées au nom de groupes à caractère religieux, ésotérique ou spirituel »

- « encourager une approche des groupesreligieux empreinte de compréhension, de tolérance, de dialogue et de résolution des conflits »

- « prendre des mesures fermes contre toute action qui constitue une discrimination ou qui marginaliseles groupes minoritaires, religieux ou spirituels ».

La France a fait exactement le contraire de chacun de ces points. Au lieu d'encourager la création d'un observatoire des groupes à caractèrereligieux, ésotérique ou spirituel qui soit indépendant de l'Etat, le gouvernement français a créé la « mission interministérielle de lutte contre les sectes » dont le titre indique à lui seull'inclination partisane et a continué à financer des groupes de pression, au mépris de son devoir de neutralité Dans d'autres grandes démocraties un tel financement a été jugé contraire à la protection de la...
tracking img