Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire :
Recueils poétiques de Jean de La Fontaine (1621-1695), Les Fables choisies mises en vers furent publiées à Paris chez Denis Thierry ou chezClaude Barbin de 1668 à 1693. Composées de douze livres, cet ouvrage regroupe plusieurs centaines de textes courts mettant souvent en scène des animaux ; les récitssont, sauf rares exceptions, suivis d’une morale qui indique la portée critique à porter au texte. La fable qui nous occupe se situe dans le septième livre,c'est-à-dire au centre du recueil. En sixième position dans le livre 7, la fable intitulée « La Cour du Lion » met en scène sa majesté des animaux qui, souhaitantconnaître l’ensemble de son royaume, organise un grand festin où se retrouvent tous les animaux. La fable de Phèdre (« Leo regnans », IV, 14) étant incomplète, LaFontaine se serait plutôt inspiré de Jacques Régnier (Apologi Phaedrii, 1ère partie, fable 33, « Le Lion, l’Âne, le Loup et le Renard », 1643) dont la moralitéétait la suivante : « Au même titre que le mensonge, il est nuisible de dire la vérité. Il en sait long, celui qui est muet dans ses flatteries. ». C’est la mêmemorale que reprend La Fontaine. Il s’agira de voir comment dans son récit la présentation de la cour de Sa Majesté Lionne introduit une critique nullement voiléede la société versaillaise et notamment de ses courtisans. Nous verrons dans une première partie la quête des origines du roi des Animaux ; puis, dans une secondepartie, le burlesque des fables de La Fontaine ; pour enfin voir, dans une troisième partie, la parabole de la Cour versaillaise dressée dans ce texte.
tracking img