Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte à étudier est celui de Charles Baudelaire «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des petits poèmes en prose publié en 1862. Charles Pierre Baudelaire est un poète français né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 aout 1867. Il est l'un des poètes les plus célèbres du 19eme siècle en incluant la modernité comme motif poétique, il a rompu avec l'esthétique classique; il est aussicelui qui a popularisé le poème en prose. « Un hémisphère dans une chevelure », poème en prose qui fait écho à « La chevelure », poème en vers tiré des Fleurs du Mal (1857). Les thèmes principaux du poème sont la sensualité, le rêve, le voyage et l'exotisme. Peut on nous faire voyager dans un poème en prose en mettant en avant une sensualité certaine ? Pour répondre à cette problématique, nousétudirons premièrement de la particularité du poème en prose , deuxièmement nous parlerons de la célébration sensuelle de la femme et pour finir nous verrons le voyage immobile fait par Baudelaire.

Pour commencer, parlons du poème en prose. Le poème en prose bouleverse l'histoire de la poésie car elle rompt les traditions du 19ème siècle. Ce genre apparaît comme un genre littéraire paradoxalpuisque son nom associe deux termes qui s'opposent , « poème » supposant les idées de forme et de contrainte , et « prose » suggérant celles de liberté et de naturel. Le poème en prose fondé sur la liberté et la diversité devient un genre incontournable dans les décennies suivante le texte en prose se présente comme un texte sans rimes, ni vers, il peut y avoir des strophes ou être de manière continuesans alinéa. Mais comme tous les poèmes, il est défini par un titre et comporte un début et une chute.
Ensuite nous constatons que le poème est construit de 7 paragraphes. Le premier et le dernier sont semblable à travers la répétition des mêmes termes et le parallélisme de leur construction : Impératif + verbes + adverbes + lexique de la chevelure, ils correspondent l 'un comme l'autre à uneimploration, à une demande faite à l'être aimé. Les 5 paragraphes intérieurs mettent en valeur tout ce que le poète découvre dans la chevelure «  si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! Tout ce que je sens ! Tout ce que j'entends dans ta chevelure ! » . nous trouvons également dans les strophes 4,5,6 une anaphore «  Dans » et un parallélisme formé par un groupe nominal complément circonstanciel delieu suivi de la construction «  je » + verbe + COD. Dans ce poème il y a aussi beaucoup de paronomase, car grâce a sa structure fluide mais organisée à laquelle s'associent des effets de rythme et de musicalité, ce texte apparaît bien comme un poème en prose. Le poète est sans cesse à la recherche d'une perfection dans l'union des contraires.
Enfin le poème de Baudelaire développe un ouplusieurs champs lexicaux par paragraphe; qui correspondent au thème que le poète veut développer. Dans la première strophe le parfum « respirer », « l'odeur », « mouchoir odorant », « air » et le corps «  cheveux » « visage » « main » sont mis en avant. Des lignes 4 à 6 les sensations sont ressenties « vois » , « sens », « entends » «  parfum » « musique ». Des ligne 6 à 10 le champ lexical estl'océan « port fourmillant » «  chanson mélancoliques » « homme vigoureux » «  toutes nations »  « navires » « beau navire » «  roulis imperceptible ». Dans la 4ème strophe , l'ivresse sensuelle « caresse » langueurs » «  divan » « chambre » « roulis » « rafraichissantes ». Des lignes 18 à 21 le parfum réapparait «  l'odeur du tabac »  « l'opium » « enivre » « odeurs » «  goudron » « musc » «  coco ».Pour finir, dans les lignes 22 et 23 le champ lexical observé est le goût « mordre »  « mordille » « mange ».La structure du texte et les champs lexicaux permettent au poète de mettre en évidence différents thèmes : dont celui de la célébration sensuelle de la femme.

Dans un deuxième temps, nous constatons que l'auteur donne une image voluptueuse de la femme.Nous pouvons voir que la femme...
tracking img