Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6743 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Trois jours chez ma mère
1.    Pour ce qui est du type de texte il s’agit d’un texte narratif : il nous raconte un souvenir. Pour ce qui est du genre textuel, il faut signaler qu’il s’agit évidemment d’un roman qui est apparemment autobiographique. Le narrateur parle de lui même et de ses propres expériences, de ce qu’il ressent, etc.
2.    En ce qui concerne les fonctions communicativesque l’on trouve dans le texte, il faut signaler que la fonction communicative principale, ou dominante, est la fonction expressive, qui permet à l’auteur d’exprimer sa propre subjectivité (ses opinions, ses sentiments, etc…) comme il le fait dans le texte qui nous occupe. Nous trouvons un bon exemple de fonction expressive à la ligne 15 quand il dit en parlant de certaines questions « Elle vousheurtent de front…Sale moment ». Mais, bien que se soit la fonction expressive qui domine, il y a aussi d’autres fonctions communicatives dans le texte, ce qui est normal. Ainsi nous trouvons aussi la fonction référentielle quand le narrateur affirme à la première ligne « Il m’arrive aussi d’oublier… ». La fonction phatique ou conative est aussi présente dans le texte, mise en bouche de la mère duprotagoniste quand elle lui demande « Tu me montres ton roman ? » (ligne 21). La fonction poétique est aussi présente dans le texte a plusieurs reprises, par exemple, lors de l’empl,oi de parallélismes (le dément ne s’indigne plus, ne s’insurge plus) mais aussi aux lignes 12-13 et 21-22. ces parallélismes très souvent sont ordonnés de manière graduelle (gradation).
3.    Analyse des personnesgrammaticales du texte.
IL : c’est la non-personne (cf. doc. éléments essentiels…). Dans ce texte il a deux valeurs  impersonnelle (lignes 1, 6, 14, 16, etc.. il m’arrive d’oublier… ; il y a eu… ; il arrive aussi que ces questions… ; il s’agira…)
Mais à la ligne 10 Il en est où ton roman , ‘il’ a ici une valeur de cataphore (roman). ELLES à la ligne 11, 16 ont aussi une valeuranaphorisante pour reprendre ‘les questions’ dont on vient de nous parler.
ELLE à la linge 19 est aussi une anaphore pour faire allusion a ‘ma mère’.
VOUS à la ligne 10 est une deuxième personne dilatée (‘tu’ et les autres). Dans le cadre du texte il peut aussi être interprété comme équivalent au pronom ‘nous’. Le pronom vous, en principe, implique le récepteur du texte mais pas sonémetteur pour dans ce texte que l’auteur raconte à la 2ème. Personne du pluriel est quelque chose que lui il a aussi vécu. Par exemple quand il dit « Certaines questions vous mettent au pied du mur » c’est une situation que lui il a déjà vécu puisque c’est ce dont il parle est une expérience qu’il a déjà vécu et qu’il pense qui doit être aussi partagée par ses lecteurs. Dans ce cas, si nous interprétonsce ‘vous’ comme équivalent à ‘nous’ il ne s’agirait pas d’une personne grammaticale objective mais subjective. En fait il s’agit d’un ‘vous’ qui a aussi bien les traits du pronom ‘vous’ que ceux du pronoms ‘nous’.
JE première personne, personne subjective.
TU deuxième personne, objective. Lignes 21 et 25.
ON fait allusion à un groupe imprécis comprenant je (le locuteur)et tu (lesautres).
En plus des reprises sous la forme de pronoms personnels il a d’autres mécanismes qui aident à la cohésion du texte, par exemple, l’utilisations de synonyme ou de termes qui sont en corréférence par exemple : elle, maman, mère… ou encore roman, texte, manuscrit, tapuscrit,…
Posté par secundariafr à 00:21 - comentaires de textes - Commentaires [0] - Permalien [#]
[pic] 

05 mai2006
Modiano: Dora Bruder
Boceto del comentario del texto de Dora Bruder, P.Modiano. 
Questions pour le commentaire :
1· Analyser les temps verbaux.
2· Expliquer le point de vue ainsi que le type de narrateur.
3· Analyser la cohésion et la cohérence textuelles.
4· Relever dans le texte les marques de voix multiples. 
∙ Il y a plusieurs temps verbaux employés dans le texte:
          ...
tracking img