Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (805 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme nous l’indique déjà son titre, Lisbonne, Livre de bord. Voix, regards,
ressouvenances
1, de José Cardoso Pires, a comme sujet central la capitale portugaise, et se
place ainsi au sein d’unvaste ensemble littéraire qui a fait de la ville son thème d’élection.
Les littératures européennes en donnent plusieurs exemples aussi bien en prose qu’en vers, en
particulier depuis la fin du 18esiècle, avec des auteurs comme Restif de la Bretonne, Charles
Baudelaire, Émile Verhaeren, Alexandre O’Neill, et tant d’autres. Mais au-delà de cette
parenté thématique, l’ouvrage que nous étudionsici est difficilement classable du point de vue
de son genre. Il s’agit d’un de ces textes à statut problématique : il n’est pas un roman pas
plus qu’une nouvelle ou un poème. Nous pouvons leconsidérer comme une sorte de récit,
mais assez particulier : un récit de la ville. Car ce qu’il nous raconte, ce qu’il nous « dit »,
c’est la ville de Lisbonne, en ce sens qu’il en reconstitue sonhistoire, pourrait-on dire, mais
son histoire poétique et subjective. Cardoso Pires est connu surtout grâce à son oeuvre de
romancier (il est aussi auteur de nouvelles et contes) et, en tant qu’héritier dunéo-réalisme
(importante mouvance littéraire portugaise née dans les années 30), il a imprimé à ses romans
la marque de la critique sociale et de la résistance au salazarisme, régime totalitaireportugais
qui a traversé une grande partie du 20e siècle (1926-1974)2. Lisbonne, Livre de bord, occupe
donc, en raison de son statut particulier, une place à part aussi dans l’ensemble de l’oeuvre deromancier de José Cardoso Pires.
Situation : L’extrait que nous commenterons correspond à la partie initiale du texte, qui
débute par une épigraphe de Cervantès et se découpe, par la suite, en unevingtaine de petits
morceaux signalés, la plupart du temps, par des intertitres tels que « Autres vues de la ville »,
« D’Arroios, d’Arroios », « Monument à l’hérésie sacrée (vue partielle) », «...
tracking img