Commentaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (673 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce corpus est composé de quatre textes. Ces textes rentrent tous dans l’objet d’étude : le roman. Le premier texte est un extrait de la Princesse de Clèves écrit par Mme Lafayette qui décrit lemoment dans lequel Mme de Clèves ressent de la jalousie envers le duc de Nemours. Le deuxième texte est écrit par Stendhal, intitulé Le Rouge et le Noir, datant de 1830. Le troisième texte est un extraitde l’incipit du roman intitulé Aurélien, écrit par Aragon en 1944, décrivant la rencontre entre l’héros et Bérénice. Finalement le dernier document est un extrait du roman La Modification, écrit parMichel Butor en 1957. Ces quatre auteurs emploient tous des moyens différents afin de faire pénétrer le lecteur dans la conscience du personnage.

Dans le texte de La Princesse de Clèves , MmeLafayette écrit un texte qui progresse. Elle commence par des longues phrases au passé, puis des courtes phrases au présent, puis il y a un passage ou le personnage se pose des questions à la premièrepersonne : « Veux-je la souffrir ? » (l.43), « Veux-je y répondre ? » (l.44), « Veux-je manquer à monsieur de Clèves ? »(l.45). Suite a ce raisonnement le personnage, Mme de Clèves prend des décisions,elle parle a la première personne du singulier dans un discours direct : « Toutes mes résolutions sont inutiles » (l.49), « Il faut m’arracher de la présence de Monsieur de Nemours » (l.51). Le faitque l’auteur emploie la première personne du singulier afin de faire parler ces personnages, ainsi que le fait que ce dernier se pose des questions à lui même est un moyen de faire pénétrer le lecteurdans la conscience du personnage.
Dans le texte le Rouge et le Noir , Stendhal fait alterner les discours direct et indirect libre, cette narration cerne d’avantage l’introversion de Julien.Celui-ci emploie et répète de nombreux pronoms personnels comme « moi je » (l.1), « moi » (l.6),(l.7),(l.10),(l.12), « ma » (l.13), « je » (l.14). Cette répétition de « moi » et de « je » nous entraine à...
tracking img