Commentare le cid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1011 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dilemme Cornélien : L’amour ou l’honneur

Ce monologue célèbre est extrait de l’œuvre Le Cid de Pierre Corneille qui a été publié en 1636. Il a lieu dans la scène 6 du premier acte. Don Rodrigue y exprime les sentiments qui l’envahissent après la demande de son père de le venger de Don Gomès, le père de Chimène. Celui-ci a insulté son père en le giflant. On a affaire à un exemple typique dudilemme cornélien. Don Rodrigue est amoureux de Chimène et il ne sait donc pas quoi faire. S’il tue Don Gomès il la perdra mais s’il ne le fait pas il perdra l’honneur de la famille. Les deux options le troublent énormément et Don Rodrigue les oppose pour faire son choix. Cela se traduit en une tirade élégiaque où il donne pour la première fois ses pensées sur la situation car auparavant il n’a mêmepas donné de réponse à son père. Cette scène est très importante, car elle détermine la suite tragique de l’histoire. Nous nous attacherons à analyser le conflit intérieur qui trouble tellement le héros. Cette scène se compose de 6 stances. Chaque stance commence par un quatrain d’un octosyllabe et de trois alexandrins à hémistiche à rimes embrassées (a,b,b,a), le quatrain est suivi d’undistique d’un alexandrin et d’un hexasyllabe à rimes plates (c,c) et finalement on y trouve un quatrain composé d’un décasyllabe, d’un hexasyllabe et de deux décasyllabes à rimes croisées (d,e,d,e). (1) [1] Les stances donnent une idée de délibération des pensées de Don Rodrigue grâce à leur régularité.
Nous pouvons relever quatre étapes dans ce monologue. La première étape consiste en la premièrestance et introduit la situation. La deuxième étape se compose de la deuxième et troisième stance et montre le conflit intérieur de Rodrigue. La troisième étape est représentée par la quatrième stance et dans cette étape Don Rodrigue déclare qu’il préfère se suicider que de faire ce choix impossible. Et la dernière étape est exprimée dans la cinquième et sixième stance et il y s’agit du choixfinal. Plusieurs champs lexicaux sont importants dans cette tirade. D’abord il y a le champ lexical de l’amour. On y trouve des mots comme ‘’percé au fond du cœur’’, ‘’amoureux’’, ‘’maîtresse’’ et l’indispensable ‘’ma Chimène’’. Un autre champ lexical est celui de la douleur dans lequel on trouve les mots ‘’mortelle’’,’’ misérable’’,’’ malheureux’’, ‘’mon âme abattue’’,’’ tue’’, ‘’peine’’ etc. Ledernier champ que nous avons relevé c’est celui de l’honneur perdu, nous retrouvons des mots tels que ‘’vivre en infâme’’, ‘’venger’’,’’ ma gloire ternie’’ et ‘’indigne’’. Ce qui est remarquable c’est que la fin de la première stance soit presque la même que la fin de la dernière stance. Nous y trouvons un chiasme qui met en évidence que Don Rodrigue trouve que son père est la victime en nonpas la père de Chimène. C’est comme si sa décision était déjà prise, mais il continue à opposer les options parce qu’il sait qu’il va perdre Chimène tandis qu’il aimerait rester avec elle pour toujours. Cela est exprimé à l’aide d’une métaphore qui se trouve dans la première stance (v. 297 ): ‘’Si près de voir mon feu récompensé’’. Avant que Don Gomes n’ait insulté Don Diège, les perspectives pourDon Rodrigue et Chimène étaient bonnes mais la dispute a tout changé. Le fait que l’amour pour Chimène joue un rôle aussi grand est aussi exprimé par la répétition de son nom à la fin de chaque stance. Pour illustrer la fatalité des deux options Corneille a utilisé une asyndète ‘’père, maîtresse, honneur, amour’’ suivie de plusieurs oxymores que nous trouvons dans la troisième stance‘’noble et dure contrainte’’, ‘’aimable tyrannie’’, ‘’ma gloire ternie’’, ‘’cher et cruel espoir’’ et ‘’ennemi de bonheur’’. Les oxymores montrent l’opposition entre les deux options. Don Rodrigue est déchiré entre la vengeance et l’amour et cela débauche sur une apostrophe dans les vers 319-320. Notre héros interpelle son épée qui est appelé métaphoriquement fer et qui revient dans toute la...
tracking img