Commentaure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet II : commentaire littéraire

Henri Barbusse, Le Feu (1916)



I- Questions d'observation

1) Le pronom « on » ici désigne l'ensemble des hommes présents sur le champ de bataille :indistinctement les alliés et les ennemis du camp du narrateur. Le « on ne tire pas » signifie « personne ne tire ». Dans l'expression « on ira voir » le on désigne les hommes du groupe auquelappartient le narrateur.

2) Les négations sont nombreuses dans le texte : « pas un bruit, on ne tire pas, pas d'obus, ils n'éclateraient, pas de balles, nous ne nous reconnaissons plus ». Sous desformes différentes elles permettent de créer un effet d'insistance sur le paysage dévasté : là où il y avait des centaines d'hommes quelques heures auparavant, il ne reste plus rien.

3) «Collés comme des escargots » est une comparaison : on compare les hommes couchés à des escargots car ils adoptent la même posture que les gastéropodes ; ils sont à même le sol, recroquevillés et collés lelong du talus. L'outil de comparaison est comme.

Les hommes sont également comparés à des paquets : « une rangée de paquets placés côte à côté » : c'est ici une métaphore car il n'y a pas d'outil decomparaison. Les hommes sont inertes et comparables à des objets ou des paquets.

4) Les marques du dialogue dans ce texte sont les suivantes : les prises de parole directe marquées par letiret en début de ligne, les incises (« dit-il à voix basse »), les interrogations, et les verbes de parole (je parle).



II- Questions d'interprétation

1) L'expression "paralysiefantastique" utilisée dans le texte se justifie par la suite. En effet, tout semble inerte : les hommes ne bougent plus, le silence règne brutalement sur ce champ de bataille (« prodigieux silence »). Lephénomène fantastique vient de ce changement d'atmosphère. Les rares survivants paraissent ne pas comprendre ce qui les a sauvés eux plutôt que les autres. Ils assistent désemparés à ce spectacle de...
tracking img