Commerce electronique au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.finance-etudiant.fr/articles/le-role-des-emetteurs-et-de-lentreprise.html
Acteurs marchés financiers : Le rôle des émetteurs
Capitaux - 6 octobre 2008 - Auteur : Fimarkets

[pic]Suite du dossier sur les acteurs des marchés de capitaux après l’introduction penchons nous sur le rôle des émetteurs.

Les émetteurs sont les agents, publics ou privés, en quête de ressources destinées àfinancer leurs investissements : les entreprises, les Etats, les collectivités locales. Le rôle joué par les émetteurs dans l’évolution des marchés est souvent occulté, tant la part belle est faite aux acteurs phares que sont les banques d’investissement et les investisseurs institutionnels. Pourtant, la déréglementation a permis aux émetteurs de diversifier leurs sources de financement, et de cefait, de mettre celles-ci en concurrence : c’est bien aussi sous la pression de la demande que l’innovation financière progresse.

Les entreprises

Pour financer ses investissements et ses dépenses d’exploitation, une entreprise peut utiliser soit ses capitaux propres, soit des emprunts.

Les capitaux propres sont des moyens de financement que l’entreprise n’a pas à rembourser (mais quidoivent cependant être rémunérés via le versement de dividendes), excepté en cas de cessation de l’activité. Ils proviennent soit de l’incorporation dans le capital d’une partie des bénéfices, soit de la levée de capitaux nouveaux. Ces derniers peuvent être trouvés auprès d’investisseurs individuels, personnes physiques ou morales qui acquièrent directement une partie du capital (private equity). Ilspeuvent aussi être levés auprès du public, via l’introduction en Bourse et l’émission d’actions.

Les emprunts peuvent être obtenus auprès d’une banque ou d’un consortium de banques (prêts syndiqués), ou d’un établissement spécialisé (crédit-bail). Ils peuvent également être placés dans le public via l’émission d’obligations ou de titres à court ou moyen terme : billets de trésorerie (pour lesentreprises non financières), certificats de dépôt (banques), EMTN (Euro Medium Term Note), BMTN (Bon à Moyen Terme Négociable).

Pour se financer à un coût avantageux, une entreprise peut également recourir à la titrisation de ses créances : les organismes spécialisés dans la distribution de crédit aux particuliers (crédit immobilier, crédit à la consommation) utilisent massivement cettepossibilité, avec parfois les dérapages que l’on sait (crise des subprimes).

Les relations avec les entreprises non financières (corporate) et leur financement constitue une activité primordiale des banques dans le fonctionnement d’une économie de marché. Les banques concourent au financement des entreprises soit en prenant directement des participations dans le capital (private equity), ou en leurprêtant directement des fonds, soit en les assistant dans leurs opérations de financement de marché : introduction en Bourse, augmentation de capital, émissions d’obligations ou de TCN, opérations de titrisation ou de financement structuré.

Les Etats

Contrairement aux entreprises, les administrations publiques (Etats et collectivités territoriales) ne peuvent pas se financer par l’émissiond’actions car elles n’ont pas de capital. En dehors des modes de financement propres à leur nature (impôts principalement), elles ne peuvent donc que recourir à l’emprunt.

Le besoin de financement des Etats résulte de la différence entre les dépenses planifiées au budget annuel et les recettes générées par les impôts. Le recours à l’emprunt public pour combler cette différence est généralisé dansles pays développés. La dette négociable de l’Etat français atteint 976 milliards au 30 juin 2008.

En France la planification et la gestion de la dette de l’Etat est confiée à l’Agence France Trésor. En s’appuyant sur une analyse macroéconomique et financière, celle-ci définit la stratégie d’endettement de l’Etat et la gestion opérationnelle de la dette. Lors de leur émission, les titres...
tracking img