Commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2810 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commerce international ~

31/08/10

Une fois les marchés sélectionnés, on les étudie, analyse, puis enfin, on fait un diagnostic interne puis externe de l'entreprise (SWOT – Strenghts Weakeness Opportunities Threats)
Cette année, nous parlerons de la prospection, puis du prix et de logistique (emballage, transport, assurance, douane …), de paiement et de change, voir même de finance.Prospection

Recherche de clients dans un marché. (Acceptation générale du terme)
Mais, l'on peut aussi prospecter les fournisseurs, les partenaires …
Action de prospection : Marketing direct (Phoning, Mailing), prospection sur le terrain (porte à porte, avec pour avantage d'arriver à préciser l'offre), participation à des foires et des salons professionnels en tant qu'exposants (les deuxprécédents sont juste un complément).

Première caractéristique d'une prospection : Aucune garantie que ce sera un succès ! :<
Pourquoi le client prendrait un risque à aller acheter chez nous ?
Et c'est d'autant plus difficile à l'étranger.

Deuxième caractéristique : Coût élevé pour celle-ci, et d'autant plus chère à l'étranger. :<
Principale dépense : Stand dans une foire / un salon (location,aménagement …)
Puis, frais de déplacement et de séjour (énormes, parfois).
Et, enfin, les frais de communication.

En conclusion, ça ne donne pas envie de prospecter. (ewi)
Mais … il y a une solution : L'assurance prospection de la COFACE ! (youpi)
Cette assurance est un soutien financier pendant la prospection, mais aussi une assurance (qui l'eut cru, hahaha) en cas d'échec.

PERIODESB. prév B. garantie D. réelles D. PeC CA Amort.* Solde Indem/Renv (+/-) Prime
DE GARANTIE
ex 1 170 000 150 000 171 000 150 000 100 000 5000 145 000 + 108 750 - 4 500
ex 2 150 000 140 000 130 000 130 000 200 000 10 000 120 000 + 90 000 - 4 200
ex 3100 000 90 000 90 000 90 000 400 000 20 000 70 000 + 52 000 - 2 700
Total + 251 250
D’Amortissement
Complémentaire
ex 4800 000 40 000 - 40 000
ex 5 2 M 100 000 - 100 000
ex 6 4 M 200 000 - 111 250
Total- 251 250

PeC : Prises en Compte

Pendant la période de garantie, l'exportateur percevra des indemnités. (de un à sept ans)
Pendant la période d'amortissement complémentaire, pendant laquelle elle remboursera la COFACE sous la forme de reversements, sans intérêts, si il le peut. Et sinon tantpis pour la COFACE. La durée de cette période est égale à celle de la période de garantie, plus éventuellement un an.
On présentera un budget prévisionnel, détaillé, sur les pays qu'on a ciblé, qui diminue d'année en année.
Le budget garantie sera bien souvent inférieur au budget prévisionnel, et ce à cause de divers plafonds.
A la fin de l'exercice, on présentera à la COFACE les justificatifsdes dépenses réelles.
Pour le CA, il augmentera au fur et à mesure si les choses vont bien.
A partir du CA, il en déduit un amortissement (Amort, que l'on supposera à 5%)
Solde = Dépenses prise en compte – amortissement.
Amortissement = 5% du CA.
Indemnité = Solde x Quotité Garantie (QG à 65% du solde, avec un max à 75%)
Il peut y avoir une augmentation de la QG, par exemple pour les...
tracking img