Commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A lire jusqu'à la fin

Un homme écrit :

Voici UNE leçon de grammaire amusante :

Pourquoi, dès que c'est UNE galère,
c'est tout de suite au FÉMININ ?

LA pluie, LA neige, LA tempête,
toutça, c'est pour vous les FEMMES!

Nous, les hommes,
c'est LE soleil, LE beau temps, LE printemps, LE paradis!

Vous, vous n'avez vraiment pas de chance :
LA vaisselle, LA cuisine,
LA bouffe, LApoussière,
LA saleté, LA balayeuse

Nous,
c'est LE café dans LE fauteuil avec LE journal
et ça pourrait être LE bonheur
si vous ne veniez pas semer LA discorde
et LA chicane.

Vous pouvezregarder LA télé,
mais nous choisissons LE poste.
Même si LA télécommande vous appartient,
nous avons LE contrôle.

D'ailleurs dès que c'est sérieux,
comme par hasard,
c'est tout de suite auMASCULIN :

On dit UNE rivière,
UNE mare d'eau mais on dit UN fleuve,
UN océan.

On dit UNE trottinette mais UN avion

Et quand il y a UN problème dans UN avion,
c'est tout de suite UNEcatastrophe.
C'est toujours la faute d'UNE erreur de pilotage,
d'UNE panne d'essence,
ou d'UNE mauvaise visibilité...

Enfin, moi, si j'étais vous les FEMMES,
je ferais UNE pétition.
Et il faut faire trèsvite
parce que votre situation s'aggrave de jour en jour.

Y'a pas si longtemps, vous aviez LA logique,
LA bonne vieille logique FÉMININE.
Ça ne nous a pas plu, nous les HOMMES,
nous avonsinventé LE logiciel.

Mais vous avez quand même quelquefois des petits avantages:
Nous avons LE mariage, LE divorce;
vous avez LA pension, LA maison.
Vous avez LA carte de crédit.

******Réponse d'une femme :

Cher Monsieur,

Si vous aviez consulté une femme
avant de publier votre fameuse leçon,
vous auriez sans doute renoncé à le faire
bien que marrante soit-elle!

Mais quand même,voilà en retour la vraie leçon qui a dû vous échapper :

Pourquoi à chaque fois qu'il y a UNE réussite,
UNE victoire ou UNE gloire,
il y a toujours UNE FEMME derrière ?

Mais quand il y a...
tracking img