Commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12907 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Section 1 : Définition et généralité sur le C.l

1- Présentation du Commerce International:

Commerce, activité consistant à fabriquer, transporter et vendre des biens ou des services à un lieu d’un autre dans le but de les échanger.

Selon l’économiste britannique Adam SMITH[1], fondateur de l’économie politique, l’objet des «sociétés civiles» consiste en la réalisation deleurs intérêts matériels.

L’échange permet alors la satisfaction des besoins en permettant aux individus de se procurer ce qu’ils convoitent sans nécessairement avoir à le produire eux même.

La découverte de nouveaux territoires, synonyme de nouveaux biens, consiste le facteur qui explique le développement de l’échange, pulsion naturelle des individus.

Le commerceinternational regroupe l’ensemble des échanges des biens de service entre agent résidents sur des territoires économique différents.

L’importance du commerce international varie en fonction des pays. Certains pays n’exportent pas que pour élargir leurs marché intérieur ou pour aider certains secteurs de leur industrie .D’autres sont largement dépendants des échanges internationaux pourl’approvisionnement en biens destinés à la consommation immédiate ou pour revenus en devises.

Au cours de ces 50 dernières années, le commerce mondial a connu une croissance exceptionnelle .A ce jour, le volume des exportations mondiales est 20fois supérieur à celui de 1950 et lorsque l’export croit, l’import suit puisque l’un ne va pas sans l’autre.

A partir de 1947, l’économie mondialeest caractérisée par une tendance au libre échange, ce dernier reste cependant contesté, notamment en liaison avec le problème de L’OM.C 2en 1995, la question d’une régulation du commerce mondiale est de nouveau posée.

2- Généralités sur les importations :

Le contexte «d’importation » se rapporte à l’action d’acheter hors du pays des biens et/ou des services moyennant un paiementen devise par le transport du canal bancaire.

L’importance de ces biens ou services s’avère nécessaire pare ce qu’ils ne sont pas produits localement, qu’ils révèlent d’un fabriquant spécialisé bien déterminé, soit dans le cadre d’un échange commercial international.

Leur valeur est fixée en prix CAF (Coût, Assurance, Fret) qui comprend la fois, le prix du produit, plus les fraisde transport et d’assurance, du lieu d’expédition jusqu’au port ou lieu de destination les importations sont un complément de ressources pour la production intérieure.

3- Définition des procédures d’importation :

Les procédures d’importation sont généralement mises en place par les institutions administratives, économiques, bancaires et douanières.

Tout importateurdésireux d’acquérir des biens et des services de i’étranger doit s’y conformer et ce, dans le cadre général de la loi 90/10 relative la monnaie, du crédit et du transfert de devises.

Les étapes successives sont nécessaires pour se conformer à ces procédures et se résument comme suit :

➢ Définition des besoins à importer;
➢ Elaboration d’un cahier des charges;
➢ Lancement d’unappel d’offres national et /ou international
➢ Collecte des offres des fournisseurs
➢ Etude technico-économique;
➢ Etablissement d’un tableau comparatif des offres pour le choix de meilleur fournisseur sur le rapport qualité/prix;
➢ Négociation avec le meilleur fournisseur (le moins-disant)
➢ Passation de commande ou de contrat;
➢ Formalités douanières;
➢Domiciliation et transfert de devises
➢ Réception des marchandises.

Section 2: Evolution du commerce extérieur à travers les différentes théories

1. Théories du libre-échange

1. Théorie classique

C’est le prolongement du libéralisme à l’échelle internationale.

□ Théorie de l’avantage absolu

Elle a été exprimée par Adam Smith en 1776 : «Un pays a...
tracking img