Commerce international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Première partie
Si la raison est égale en tous les hommes , alors comment expliquer le principe de la diversité des jugements humains ?
Descartes a-t-il l'ambition d'enseigner la méthode unique pour bien conduire sa raison ?
Comment Descartes apprit-il réellement à juger lorsqu'il était jeune ?
Deuxième partie
Quelle est la résolution que prend Descartes pour conduire savie ? Comment la justifie-t-il ? En quoi est-elle personnelle ?
En quoi le premier précepte de la méthode permet-il à Descartes de mettre sa résolution en pratique ?
Quels sont les avantages que Descartes attend-il de sa méthode ?
Troisième partie
Pourquoi Descartes se forge-t-il une morale par provision ?
De quels philosophes s'inspire-t-il dans la troisième maxime ? Quesignifie-t-elle ?
Résumé : La raison constitue d'abord une faculté naturelle, laquelle comme toute faculté ou puissance (les deux mots ayant le même sens) désigne une disposition à faire, commune et le plus souvent propre aux hommes, puisqu'elle se trouve "naturellement égale en tous les hommes". Mais la faculté se différencie de son exercice comme la puissance, chez Aristote, se distingue del'acte: avoir la puissance de juger est une chose, une autre est de l'exercer à bon escient. Comment expliquer alors que certains jugent bien et d'autres moins bien? Si tous les hommes sont par nature égaux sous le rapport de la raison, il est d'avance exclu que l'on puisse affirmer que les uns sont "plus raisonnables que les autres". Il faut donc chercher la cause de la distinction entre les hommesailleurs que dans leur raison, à savoir dans l'application qu'ils font de leur raison.
Le Discours de la méthode (sous-titré Pour bien conduire sa raison, et chercher la vérité dans les sciences) est le premier texte philosophique publié par René Descartes, en 1637. Il marque une rupture avec la tradition scolastique, jugée trop « spéculative » par Descartes, et se présente plutôt comme unplaidoyer pour une nouvelle fondation des sciences, sur des bases plus solides, et en faveur du progrès des techniques.
Il s'agit d'un court traité, divisé en six parties, et présenté par son auteur comme une préface à des essais scientifiques, qui lui faisaient suite dans les premières éditions. Toutefois, sa célébrité est devenue telle, qu'il est désormais souvent publié seul, comme un essaiindépendant. Ce discours a été rédigé directement en français, langue vulgaire, Descartes voulant par là s'opposer à la tradition scolastique (qui avait pour habitude d'écrire en latin) et s'adresser à un public plus large que les savants et les théologiens[1].
Dans ce discours, Descartes expose son parcours intellectuel, partant du regard critique qu'il a porté sur le contenu des enseignements qu'ilreçut à l'école, et allant jusqu'à sa fondation d'une philosophie nouvelle, quelques années plus tard. Il y propose aussi une méthode (composée de quatre règles) pour éviter l'erreur, et y développe une philosophie du doute, visant à reconstruire le savoir sur des fondements certains, en s'inspirant de la certitude exemplaire des mathématiques – la célèbre phrase « je pense donc je suis » (cogito, ergosum), qui permet à Descartes de sortir du doute, lui servira à ce titre de premier principe. Par ailleurs, il y résume ses méditations sur l'âme et sur Dieu, dont il donnera une version beaucoup plus étendue dans les Méditations métaphysiques, quatre ans plus tard.
Le Discours de la méthode est aussi l'occasion pour Descartes de présenter une morale provisoire, tenant en quelques maximes deconduite, et de développer des considérations sur les animaux (théorie des « animaux-machines ») et sur le rôle du cœur dans la circulation du sang. Enfin, le traité présente des déclarations sur le rapport de l'homme à la nature, représentatives de la modernité, puisque Descartes y dit que les hommes doivent se « rendre comme maîtres et possesseurs de la nature », par le progrès des techniques,...
tracking img