Commerce

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DPP
–
Exposé
 10/03/09


Jean­François
Gibbe
 MIAGE
Groupe
3



 Le
commerce
électronique
 

Introduction

Le
 commerce
 électronique
 est
 un
 secteur
 bien
 connu,
 surtout
 pour
 des
 informaticiens
 utilisateurs
réguliers
d’Internet.
Toutefois,
contrairement
à
ce
que
l’on
pourrait
croire,
il
 ne
 consiste
 pas
 uniquement
 à
 vendre
 des
 biens
 sur
 Internet.
 En
 effet,
 le
 commerce
électronique
 c’est
 l’ensemble
 des
 transactions
 commerciales
 effectuées
 par
 moyens
 électroniques,
il
regroupe
donc
:
 ‐ ‐ ‐ ‐ La
publicité
(utilisant
des
moyens
électroniques
bien
sûr)
 Le
paiement
 Les
commandes
et
livraisons
de
produits
 Les
prestations
de
services
(voyages,
assurances…)
 


Pour
 vous
 présenter
 le
 commerce
 électronique,
 je
 vais
 diviser
 mon
 exposé
 en
 cinq
parties
:
 tout
 d’abord
 un
 bref
 historique
 de
 l’e‐commerce,
 puis
 une
 présentation
 des
 stratégies
et
types
de
commerces
électroniques,

les
chiffres
clés
du
secteur,
notamment
 en
ce
qui
concerne
le
chiffre
d’affaires
ou
la
crise
économique,
ensuite
les
enjeux
du
côté
 des
 informaticiens,
 et
 enfin
 les
 possibilités
 d’emplois
 du
 côté
 de
 nous,
 étudiants
 en
 MIAGE.
Historique

Je
vous
épargnerai
l’historique
d’Internet
et
me
consacrerait
à
un
très
bref
historique
de
 ce
qu’est
le
e‐commerce.
Un
des
pionniers
du
e‐commerce
est
étonnamment
Pizza
Hut.
 La
chaine
de
pizzeria
a
en
effet
proposée
dès
1994
d’offrir
une
pizza
à
ses
clients
passant
 commande
 depuis
 le
 site
 Internet
 de
 la
 marque.
 En
 1995
 deux
 futurs
 géants
 du
 e‐ commerce
 naissaient
:
 il
 s’agit
d’Amazon
 et
 de
 eBay.
 En
 1998
 les
 premiers
 timbres
 électroniques
apparaissent
(il
suffit
de
les
acheter,
les
télécharger
et
les
imprimer).
En
 2002
première
énorme
achat
d’entreprise
spécialisée
dans
le
e‐commerce
:
eBay
rachète
 PayPal,
 pour
 la
 somme
 record
 de
 1,5
 milliards
 de
 dollars.
 Le
 commerce
 électronique

 met
 très
 longtemps
 à
 être
 rentable,
 et
 c’est
 ainsi
qu’il
 faut
 attendre
 2004
 pour
 qu’Amazon
réalise
enfin
une
année
pleine
de
bénéfices.


Présentation

Le
 e‐commerce
 ne
 s’adresse
 pas
 uniquement
 aux
 consommateurs,
 il
 existe
 plusieurs
 catégories
de
destinataires
et
d’émetteurs,
ce
qui
classe
le
e‐commerce
en
5
catégories
:
 ‐ ‐ ‐ ‐ ‐ B
 to
 C
 (Business
 to
 Consumer)
:
 De
 l’entreprise
 vers
 le
 consommateurs,
 par
 exemple
Amazon
 B
to
 B
 (Business
 to
 Business)
:
 Entre
 entreprises,
 par
 exemple
 entre
 une
 entreprise
et
un
de
ses
fournisseurs
via
un
portail.
 C
to
C
(Consumer
to
Consumer)
:
Entre
particuliers,
par
exemple
eBay.
 B
to
E
(Business
to
Employee)
:
D’une
entreprise
vers
ses
employés,
souvent
sous
 forme
d’un
Intranet
 B
to
G
(Business
to
Government)
:
D’une
entreprise
vers
un
gouvernement
ou
une
collectivité
locale,
par
exemple
sous
forme
de
site
de
réponse
à
un
appel
d’offre


Les
 entreprises
 disposent
 aussi
 de
 deux
 principales
 stratégies
 d’implantation,
 la
 première
 est
 celle
 dite
 du
 «
Click
 and
 Mortar
»
 par
 allusion
 au
 «
Brick
 and
 Mortar
»
 anglais
 qui
 signifie
 briques
 et
 mortiers.
 Sous
 entendu,
 des
 magasins
 physiques
 mais
aussi
virtuels
sur
Internet.
L’exemple
par
excellence
est
la
Fnac
qui
dispose
de
magasins
 physique
mais
aussi
d’un
site
Internet.
Cela
ne
fait
pas
doublons,
mais
permet
aux
deux
 offres
de
se
compléter.
La
présence
d’un
magasin
physique
rassure
le
client,
lui
assure
 un
vrai
service
après‐vente,
tandis
que
le
site
permet
de
comparer
les
prix,
de
visualiser
 les
produits,
ou
d’accéder
à
une
aide
rapide
et
à
n’importe
quelle
heure.
D’autres
entreprises
optent
pour
le
tout
virtuel
avec
seulement
un
magasin
en
ligne,
ce
 qui
permet
notamment
de
réduire
les
coûts
liés
aux
infrastructures
et
au
personnel
de
 vente.
Toutefois,
on
remarque
que
beaucoup
d’entreprises
basées
sur
le
tout
virtuel
se
 tournent
maintenant
vers
des
magasins
physique
(par
exemple
Numéricâble).
 Enfin,
 je
 vais
 terminer
 avec
 les
 avantages
 du
...
tracking img