Commerce

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les origines du commerce[modifier]
Primitivement , le commerce renvoie à une réalité où les rapports humains et l'économie sont conditionnés par la proximité géographique. Ultérieurement , le commerce désigne l'activité qui fait circuler les marchandises, par exemple avec le marché. Il couvre l'ensemble des transactions passées d'individus à individus, eux-mêmes représentant en nom propre oud'entreprises, par l'appréciation de leur valeur d'échange et la réalisation de celle-ci.
Le commerce est l'une des plus anciennes et plus importantes inventions de l'humanité avec l'apparition de l'agriculture au Néolithique. Certains le considèrent comme l'origine de la civilisation. Par exemple, l'écriture semble avoir été inventée il y a 5500 ans par les commerçants sumériens pour permettre leurcomptabilité [2]. Au début, l'agriculture qui se pratiquait était une agriculture de subsistance, les récoltes obtenues étaient juste suffisantes pour la population. Mais à mesure que les développements technologiques furent appliqués par les agriculteurs, comme la force animale ou l'utilisation de différents engrais, les cultures obtenues augmentaient. Ainsi, le commerce a été engendré par deuxfacteurs : Les récoltes dépassaient le seuil de subsistance et il n'était plus nécessaire que l'ensemble de la société se consacre à l'agriculture — permettant ainsi à une partie de la population de se spécialiser dans d'autres domaines, tels que le travail du fer et la poterie[3].
Du Troc aux échanges facilités par la monnaie[modifier]
Le commerce a débuté sous forme de troc et s'est ensuitemodernisé grâce à la monnaie. Avec le temps, l'or et l'argent se sont imposés peu à peu comme monnaies communes, entre autres du fait de leurs caractéristiques telles que la rareté, la malléabilité ou la résistance à l'usure. La création de la monnaie et l'évolution des moyens de transport et de communication ont facilité les échanges entre personnes, entre localités et entre pays. Cette évolutionpermanente est influencée par celle des besoins, des moyens et des politiques des différents acteurs que sont les producteurs, les marchands, les consommateurs et les États.
Cette évolution est soumise à des perturbations, chacune des parties veillant mettre en place l'organisation commerciale qui l'avantage. Sur le plan national, certains gouvernements travaillent à stabiliser les prix intérieursen appliquant différentes techniques. Sur le plan international, différentes théories existent, dont en particulier, le libre-échange, le protectionnisme ainsi que le nationalisme économique[4].
Au XXIe siècle, le commerce reste, d'une part, une activité centrale de l'économie de plus en plus diversifiée et sophistiquée comme en témoigne la « révolution de la distribution », et, d'autre part, unmoyen de développement.
Au XXIe siècle, des conventions plus ou moins strictes le règlementent au plan international et au plan national. Enfin, il est vecteur d'échanges culturels et de brassage entre les populations qu'il met en relation.
L'introduction de la monnaie
L'argent servant, d'abord, uniquement à l'échange de biens et de services sert progressivement d'unité de compte et devient unoutil pour le stockage de la valeur. De nombreuses unités de paiement ont été utilisées provenant du porc, de dents de baleine, du cacao, ou de certains types de coquillages. Mais l'or a, sans doute, été l'unité la plus largement utilisée à travers l'histoire. L'utilisation d'unité de compte dans les transactions commerciales a été une étape importante pour le commerce. Il n'y a pas néanmoins denécessité pour que les parties impliquées dans une transaction s'échangent directement un bien ou un service contre ces unités. Les civilisations plus avancées, comme les Romains, ont étendu ce concept et ont commencé à battre monnaie toujours pour faciliter le commerce. Les pièces ont été spécialement conçues à cette fin, bien que ces monnaies primitives, à la différence des pièces modernes,...
tracking img