Commission bastarache

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1641 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail pratique # 1 sur l’actualité politique
La raison pour laquelle j’ai choisi cet article parmi tous les articles est parce que je suis intéressé par la politique comme dit plus haut, mais aussi il y à le fait que j’adore comprendre le fonctionnement de l’esprit humain. Les motivations de l’Homme à faire tel ou telle action. Cet article est un très bon exemple de questionnement sur lesmotivations : quels ont été les motivations de M. Fava, de M. Bellemare et de M. Charest? Quels ont été leurs intérêts à tous et chacun? Le monde de la politique est un monde très compliqué avec ses hauts et ses bas. Je suis interpellé par la situation de monsieur Bellemare parce qu’elle nous fait réaliser à quel point la politique est pleine de corruption ces temps-ci. Mon intérêt pour la politique àtoujours été présent, j’aime comprendre comment un peuple permet à un individu durant un certains nombre d’années d’être au pouvoir du pays. Je trouve cela tout à fait fascinant, la politique me fascine car elle permet de comprendre la façon d’être d’un peuple dans le cas qui nous intéresse, celle du peuple québécois. Ayant 18 ans maintenant, je peux voter donc je me sens très interpellé parcette histoire parce que je réalise que je vais devoir voter bientôt pour un dirigeant soit au point de vue fédéral ou provincial. Je réalise que la politique n’est pas aussi rose qu’on le croit, elle est plein de controverses et de côtés un peu moins rose et beau. Cependant, la politique reste tout de même notre seule façon de s’assurer que tout est assez démocratique dans un pays, que ce ne sera pasle chaos total. Le système politique démocratique que nous avons n’est pas parfait, mais c’est le moins pire de tous ceux qui sont passé à l’Histoire, ce qui explique la raison pour laquelle il a été adopté dans tant de pays. La politique provinciale est très riche en rebondissement c’est temps-ci grâce à la commission Bastarache et à l’intervention de monsieur Bellemare.
En effet, dans leDevoir en date du mardi 24 août 2010, on peut retrouver un article sur la commission Bastarache. C’était la première fois que j’ai vraiment pris la peine de lire un article sur le rôle de cette commission et ses raisons d’être. En général, je m’intéresse beaucoup à la politique internationale et nationale, mais surtout au politique. Selon ce qu’on peut lire dans l’article « Bellemare en terrain miné», Marc-Bellemare, ancien ministre de la Justice pourrait être poursuivi en justice pour diffamation par Franco Fava, entrepreneur en construction de Québec et collecteurs de fonds libéral qui aurait selon M. Bellemare fait pression sur Jean Charest pour que certaines personnes soient nommées juges. Il y a en effet un dilemme qui se pose à la commission, elle a la volonté ferme d’avoir tout ce quise dit ouvert, public, transparent, instantané, direct, mais les commissions d’enquête ont une obligation de protéger les réputations des personnes et de ne pas mettre sur la place publique de manière inutile des noms, des renseignements personnels. On peut lire dans l’article que ce n’est que le 13 août que Marc Bellemare a renoncé à sa requête déposée le 30 juillet dans laquelle il réclamaitl’annulation de la commission et que, contrairement à ce qu’on aurait pût penser, il a annoncé qu’il se présenterait devant la commission. Il voulait déposer cette requête initialement parce qu’il craignait qu’en allant leur livrer son témoignage en primeur, ces procureurs ne puissent transmettre ces informations à certains de ses adversaires dans cette affaire, notamment Jean Charest. Un sondage AngusReid- La Presse indiquait le lundi 23 août que, jusqu’à maintenant, pour 53% des Québécois, la version de Marc Bellemare est plus «crédible» que celle du gouvernement, laquelle fut considérée comme plus crédible par 12% seulement des sondés.
En effet, Marc Bellemare soutient que Jean Charest lui a ordonné de céder aux injonctions de ses collecteurs de fonds en permettant la nomination de...
tracking img