Communication et estime de soi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4695 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Pour grandir et nous développer dans un milieu agréable et propice à l’épanouissement, nous devons utiliser des messages simples, clairs et sans ambigüité. En effet la communication est un art qui s’apprend. Fort heureusement lorsque nous développons des habilités de communication et que nos rapports avec notre entourage s’enrichissent spontanément nos estime de soirisque d’augmenter sa valeur à son tour. Les habilités de communication incluent entre autre la capacité à savoir faire une demande et à lui répondre, résoudre un conflit, savoir complimenter l'autre ou gérer la critique. Or, en effectuant des changements au niveau relationnel, nous assainissons notre relation avec l’autre mais avant avec nous même. Nous apprenons à nous exprimer de façon claire etdirecte.
Depuis longtemps l’estime de soi et la confiance en nous même sont des éléments fondamentaux pour une meilleure communication.
D’ailleurs, l’estime de soi est tributaire de l’évolution des sociétés et de leur essor économique. Et cela se manifestait depuis longtemps, précisément dans les sociétés primitives où la survie de chacun dépendait de sa capacité de se faire acceptédans un groupe. La solitude, le rejet ou l’exclusion entrainait la mort. Pour subsistait il fallait donc être conforme et associé.
Depuis 1879 à nos jours, il faudra conjuguer plusieurs avancées sociales et une transformation profonde de mentalité pour établir un terrain favorable à l’épanouissement de l’individu, et pour pouvoir prétendre cultiver l’estime de soi.
Allons plus loinpour dire que l’estime de soi n’est pas seulement un facteur pour vivre et s’épanouir pour une personne dans un groupe mais aussi un élément qui commence à prouver son importance dans le domaine de développement social et économique, car avec lequel on change positivement le rendement et la conscience d’une personne.
L’estime de soi n’est pas un cadeau que l’on découvre au pied du sapin lejour du noël, il s’agit d’un travail qui nécessite une implication importante et de l’endurance.
Donc, comment une estime de soi bien tempérée permet d’être nous-mêmes, en tenant compte des autres et des aléas de la vie ?
Une telle question nous ouvre l’éventail au sein de notre exposé pour parler de la relation interdépendante de la communication et de l’estime de soi (partie I)avant de se pencher sur son exploitation dans le contexte professionnel (partie II).

Partie I : la communication et l’estime de soi une relation interdépendante.
Avant d’analyser la relation qui lie la communication et l’estime de soi il vaut mieux, d’abord, de savoir que signifie une estime de soi.
Chapitre I : qu’est qu’une estime de soi ?
Une notion complexe, l’estime de soidépend du regard que l’on porte sur soi et ses performances en chacun des domaines suivants :
 L’apparence physique et l’aptitude à aimer et à accepter son corps,
 La reconnaissance de ses atouts par soi-même et par son entourage,
 La réussite de sa vie privée et professionnelle,
 La réussite de sa vie affective, amicale et sentimentale.
 L’absence de satisfaction dans un de ses domaines-même si l’on a une bonne estime de soi dans les trois autres domaines- est capable de créer une frustration et donc un sentiment général d’absence d’estime de soi. C’est pourquoi parfois si difficile de communiquer avec les autres : une brillante réussite professionnelle ou une expérience de couple réussie peut mener à croire que l’on est satisfait de soi sur tout les domaines, ce qui est rarement lecas.
Comme il serait vain de chercher à définir précisément cette notion si complexe, nous préférons donner ici la liste des principaux ingrédients qui composent une bonne estime de soi.
1) S’accepter :
L’estime de soi consiste à découvrir ce qui fait de chacun de nous un être humain unique au monde et donc différent des autres. Il est important de se voir tel que l’on est...
tracking img