Communication evenmentielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 48 (11869 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L’ouverture du marché Algérien à l’économie mondiale est aujourd’hui une évidence, la conséquence de cette évidence est qu’aucune entreprise Algérienne ne peut prétendre de nos jours à l’exercice de son activité sans avoir mis en place un circuit normatif de la communication et du traitement de l’information.

La frénésie de communications’est emparée des dirigeants des entreprises et des multinationales des pays développés. On sait qu’un responsable, de nos jours et quelque soit l’organisation à qui il appartient, passe de 60 à 80% de son temps à communiquer, à lire des lettres, à en écrire, à téléphoner, à émettre des instructions, notes et bulletins, à s’informer,…etc. Sans compter le temps passé endiscutions, réunions et entretiens.

Si cette intense activité de communication occupe la majeure partie du temps professionnel, il est par contre surprenant de constater que pour la grande majorité des entreprises algériennes, ce domaine a été singulièrement négligé. La qualification technique reste le souci dominant, voire exclusif, et tout se passe comme si l’on faisaitconfiance à la nature, à la providence ou à la bonne volonté des personnes, pour que la communication se fasse d’elle-même. On s’aperçoit, aujourd’hui, qu’une déperdition considérable d’énergie, de temps, de rendement, de moral, vient de ce que la formation à la communication a été laissée au hasard ou à l’expérience accumulée de chacun.

Parmil’ensemble des entreprises exerçant dans l’ouest du pays, l’activité AVAL du groupe SONATRACH est, par l’ampleur de ses tâches autant au niveau interne qu’externe, la plus indiquée pour faire l’objet de notre cas pratique.

Nous établirons donc notre problématique sous forme de différentes interrogations ainsi définies :

 Quelle serait l’ampleur de la communication dansune entreprise aussi importante que
l’Activité AVAL du groupe SONATRACH ?

 Comment répartit-elle ses communications ?

 Et quelle est sa procédure de communication ?


Ce mémoire fut réalisé sur une période de six mois, encadré au niveau de l’INSIM par Mr. Youcef Mokhtar BELMOKHTAR et au niveau de l’activité AVAL du groupe SONATRACH par Mr. Med Ramize BACHI-BENSAADclôturant une formation de deux ans.

Et pour répondre à cette problématique on a structuré notre travail comme suit :

Au premier chapitre nous avons traité le marketing dans sa généralité (fondements et théories).

Au deuxième chapitre nous avons parlé de la communication événementielle.

Enfin en troisième et dernier chapitrenous avons présenté deux cas de communication événementielle à savoir :

• La remise des médailles de fidélité.

• La 151éme Conférence Extraordinaire de l’OPEP

Section 1 : Concept du marketing.
I. La définition du marketing :

Fondé sur le mot anglais « market », le terme marketing désigne une démarche qui est orientée vers le marché, et plus particulièrement vers la satisfaction duclient.
La discipline du marketing (ou de la mercatique) est née aux États-Unis avant de se développer en Europe

LENDREVIE et LINDON définissent le marketing comme étant : « l’ensemble des méthodes et moyens dont dispose une organisation pour promouvoir, dans les publics auxquels elle s’intéresse, des comportements favorables à la réalisation de ses propres objectifs ».

PhillipKotler, le pape du marketing estime que : « Le marketing est une activité humaine orientée vers la satisfaction des besoins et des désirs du consommateur au moyen de l’échange ». Le marketing, selon lui, consiste à procurer le bon produit ou service, à la bonne personne, au bon moment, à un prix qui lui convient et à l’endroit approprié et à le...
tracking img