Communication porno chic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9909 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|
|
La communication porno chic |
[Comment est né ce phénomène de porno chic et comment est-il utilisé aujourd’hui en communication ?] |

Sommaire

Introduction 3

Partie I : Le porno chic, phénomène de mode 4
A- Origine 4
B- Définition 5
C- Apparition 5
D- Présent chez toutes les marques 6
1- Les marques de luxe 7
2- Les marques de grande consommation 7
E- S’appuiesur un environnement socioculturel 8
F- Un écho retentissant 9

Partie II : Une démarche marketing particulière 11
A- Une volonté de rajeunissement de l’image de marque 11
1- Définition d’une image de marque 11
2- Le Porno Chic aide t-il les marques à rajeunir leur image ? 12
3- Le luxe, un cas particulier 12
B- L’achat par le désir 13
1- Les facteurs individuelsrelatifs au porno chic 13
2- Les facteurs sociologiques relatifs au porno chic 15
C- La provocation : une vraie stratégie 15
D- Une certaine efficacité 16
1- La publicité égalitaire 17
2- La publicité discriminante 17
3- La publicité agressive 18
4- La publicité angoissante 18
5- Récapitulatif des stratégies 19

Partie III : Une démarche marketing particulière 19A- Une dévalorisation de l’image de la femme et de l’homme 20
1- Les multiples facettes de la femme 20
2- L’homme objet 21
B- Un risque du rejet de la clientèle 22
1- Opium, un parfum de scandale 22
2- Réaction de rejet total sur la publicité Opium 26
3- Réaction de rejet partiel 26
C- Un phénomène de courte durée 27
1- La banalisation du porno chic 272- L’après porno chic 27

Conclusion 28

Introduction

Personne ne peut nier que la concurrence est de plus en plus exacerbée et particulièrement dans les secteurs où l’offre est très segmentée. La communication est un des moyens privilégiés par les entreprises pour se différencier les unes des autres. Pour séduire un maximum de personnes de la cible, les publicitaires et les créatifsdoivent trouver la façon la plus pertinente et la plus originale de communiquer. La difficulté est d’arriver à se renouveler et de savoir rebondir sur les tendances sociales, économiques et culturelles qu’offre la société.
Le magazine Vogue a été le premier à bousculer les codes en publiant les photos de mode de Guy Bourdin, qualifiées de sexuelles et scandaleuses, dans les années 70. La star desmagazines de Vogue a été à l'origine de la tendance « porno chic ».
Après des années 1980, synonymes de filles saines et bronzées comme Elle Macpherson, Christy Turlington, « shootées » sur des plages de sable fin, avec envol de mouettes paresseuses par Patrick Demarchelier ou Gilles Bensimon, c'est le virage à 180 degrés des « nineties ». 
Exit le glamour trop lisse, transparent à force deperfection glacée et place à la tendance « heroin chic ». Avant que le « porno chic » ne débarque à son tour. La source de son inspiration vient du travail d'Helmut Newton durant les années 1960 et 1970. Son ambition  commerciale est d’insuffler une veine transgressive, vénéneuse et sulfureuse aux grandes marques de luxe, dont certaines, comme Céline ou Burberry, sont menacées de banalisation, voirepour certaines, de ringardisation. Calvin Klein et son photographe Steven Meisel ouvrent le bal en août 1995, lorsque dans le cadre de la campagne pour les jeans CK, ils mettent en scène de jeunes modèles des deux sexes, à peine vêtus, qui semblent surpris dans l'embarras, manifestement perturbateur, du tournage d'un film porno de série B. On est loin, très loin, des ados riant et chahutant des pubsHollywood Chewing-gum…
Le porno chic : tout le monde en parle, que ce soit en bien ou en mal ; le phénomène ne laisse personne indifférent et s’inscrit d’ores et déjà comme la tendance marketing la plus marquante de ces dernières années. En effet, cette référence à la sexualité a fait sensation auprès d’un public avide de transgression. Aussi le porno chic s’est rapidement installé dans la...
tracking img