Communication - projet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE II : La logique MANAGERIALE
Avoir une idée, créer une entreprise, développer un projet ne suffisent pas pour réussir. Il faut également mettre en place une gestion rationnelle qui tienne compte des objectifs, des contraintes et des moyens disponible. C’est le rôle du management.

LES SPECIFICITES DE LA DEMARCHE MANAGERIALE

L’entrepreneur, créateur d’entreprise, estcelui qui innove, qui prend des risques. Mais il faut aussi gérer l’entreprise, prendre les décisions optimales, celles qui assurent la rentabilité au moindre coût : c’est le rôle des managers.

1 Notion

Alors que la logique entrepreneuriale s’appuie sur la prise de risques et la recherche d’opportunités, la logique managériale s’inscrit dans une optique de continuitéd’exploitation et d’optimisation des ressources. Un manager est une personne qui gère une équipe avec des contraintes de temps et d’argent.

Manager, c’est planifier, organiser, guider. On peut définir le management comme « le processus qui consiste à définir des buts et à coordonner les efforts des membres d’un groupe… pour pouvoir attendre les objectifs fixés ».

▪ Henry Mintzberg estime que lemanager est à la fois un entrepreneur, un observateur, un régulateur, un répartiteur de ressources et un négociateur.
▪ Peter Drucker explique que «  le management vise à rendre les individus incapables de performances communes, à rendre leurs forces efficaces et leurs faiblesses insignifiantes ».

Le rôle du manager a considérablement évolué ces dernières années. La conceptiontaylorienne du manager autoritaire qui se fait sans contestation est dépassée.
Le manager doit convaincre ses collaborateurs et les rallier à son point de vue. Il est nécessaire de travailler avec une équipe soudée donc le manager doit veiller à ce que une cohérence d’ensemble dans toutes les actions qu’il entreprend.
Il doit obtenir la confiance de son équipe, bien connaître ses collègues, nepas hésiter à aller sur le terrain afin de mieux cerner leurs attentes et leurs difficultés éventuelles.
En tant que responsable du travail effectué, le manager est garant de la cohésion et de l’efficacité de son équipe. Il subit donc une grande pression.

Le savoir-faire du manager s’articule autour de quelques axes principaux :
➢ Savoir rester à l’écoute
➢ Savoir gérer et éviter lesconflits
➢ Ne pas surestimer ses capacités et savoir reconnaître ses faiblesses
➢ Ne pas se laisser déborder par les détails
➢ Savoir instaurer une limite entre professionnel et le personnel
➢ Savoir prendre des risques qui sont inhérents à la fonction management

Mais toutes ces qualités ne suffisent pas toujours, un manager efficace doit avoir une personnalité deleader.

Un leader ne détient pas forcément un pouvoir institutionnel. La notion de leadership ne se cantonne pas d’ailleurs au monde de l’entreprise, on peut faire preuve de leadership dans son travail mais aussi dans sa famille ou sur un terrain de sport. C’est avant tout un don.
Le leadership est le pouvoir, la capacité d’un individu à exercer une influence sur la conduite des autres.Un leader est une personne dans laquelle, consciemment ou non, chacun se retrouve. « Grâce à son influence, à sa vision, à ses orientations et à ses qualités de communications, il crée un courant qui invite au dépassement, à la confiance et à l’initiative » Serge Renard.

[pic]

2 Les différences entre l’entrepreneur et le manager

Entrepreneur et manager ont des profilspsychologiques différents que l’on peut analyser concernant la prise de décision et de risque
( Prise de décisions :
➢ l’entrepreneur prend souvent ses décisions sur la base de « l’intuition et du flair ».
➢ le manager prend des décisions d’une façon plus rationnelle. Il collecte des données, les analyses, compare les décisions et s’efforce de sélectionner la solution optimale.
( Prise...
tracking img