Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1245 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les objectifs cognitifs ("faire connaître") : ils touchent la notoriété, l'information sur l'entreprise, la collectivité ou l'entité qui communique (annonceur)
les objectifs affectifs : ils touchent l'image de l'annonceur. On les appelle aussi "objectifs d'image". Leur finalité est de "faire aimer" un produit, un service, ou autre, de le rendre attractif.
Les objectifs conatifs : ce sont lesobjectifs comportementaux. Comment faire déplacer dans un centre commercial par exemple, comment inciter à la consommation. Ils sont en rapport direct avec le vécu personnel du consommateur…
wikipédia
1) Selon le modèle AIDA

Les cibles
On distingue deux types et quatre niveaux de communication :

Communication produit/marque On met en valeur ce que le client achète. Selon le contenu de lacommunication il existe deux niveaux de communication :
Communication produit : on communique sur les performances ;
Communication de marque : on communique sur les valeurs qu’elle véhicule.

Communication corporate On communique sur la société qui met le produit sur le marché. Elle a pour objectif de :
Construire une image valorisante et conforme au projet d’entreprise
Définir le périmètred’activité,
Envoyer aux actionnaires et aux milieux financiers des signes forts sur l’ambition et la détermination de l’entreprise,
Affirmer une volonté claire de se conformer à la législation et de satisfaire les exigences du consumérisme et de l’écologie,
Rassurer, valoriser et motiver « l’interne ».

La communication corporate doit donc correspondre à plusieurs publics aux intérêts souventdivergents : les actionnaires, les salariés, les consommateurs, les distributeurs, l’opinion publique, le législateur et les médias (bonnes relations et transparence essentielles pour qu'ils renvoient une bonne image de l'entreprise, surtout en temps de crise) De même que pour la communication produit/marque, on peut distinguer deux niveaux de communication :
Communication d’entreprise : oncommunique sur les performances de l’entreprise,(pour certains, communication d'entreprise et Corporate ont les mêmes cibles et objectifs)
Communication institutionnelle : on communique sur les valeurs.

La politique globale de communication d’une société est souvent un mix de communication
construit sur ces quatre niveaux.
2)

3)copy stratégie

diapo 49 définition de puissance du support,pénétration du support

Calculer un cout pour 1000
Formule du taux de couverture (diapo 50)
La part de voix ou Share of Voice (SOV) est :
Le rapport entre les dépenses publicitaires d’une marque et les dépenses publicitaires totales de toutes les marques – y compris elle – sur son marché et ce, sur une période donnée

8 - L’audience utile d’un support est :
La partie del’audience de ce support qui correspond à la cible de communication
La partie de l’audience du support qui a vu, une ou plusieurs fois, le message
La partie de l’audience qui a vu, compris et mémorisé le message
NSP

9 : « Les méthodes et techniques de choix du ou des médias à utiliser, le choix des supports, le format des annonces, le rythme des insertions et les dates de parution des annoncesdans les supports retenus. » La première ne renvoie qu’à une partie seulement de la fonction mediaplanning.

L’audience utile d’un support est :
La partie de l’audience de ce support qui correspond à la cible de communication

1 - La part de voix d’une marque se mesure en faisant :
Votre réponse : Le rapport des dépenses de communication de la marque sur les dépenses totales decommunication de son marché
Faux
La bonne réponse est : « La part de voix est le rapport entre les dépenses publicitaires d’une marque et les dépenses publicitaires totales de toutes les marques – y compris elle – sur son marché et ce, sur une période donnée. ». Ce qu’on appelle « part de voix » est en fait la part de publicité d’une marque dans son marché. Si au total les différentes marques...
tracking img