Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1639 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quand le jeu dépasse la fiction

De plus en plus solicité par la publicité, le public québécois est maintenant surchargé de publicité sociale de tout genre. Que ce soit le gouvernement ou bien tous les organismes que ce soit, le québécois moyen est inondé de message sentimental voulant arrêter le « méchant » comportement. Le jeu pathologique est l'un des fléaux de la société québécoise estc'est pourquoi en 2009-2010 le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) s'est penché sur la question en réalisant une campagne imaginée par l'agence Lg2. Une campagne presque sans dialogue et qui rajoute une touche de créativité à ce que le public n'est pas habitué de voir. Leur concept « Vous avez trop à perdre » a d'abord vu le jour à la télévision et s'est étalé jusqu'au web en passantpar la radio et l'affichage. Une campagne du Ministère efficace à tous les niveaux réalisé sur deux ans. Nous ferons l'analyse et la critique de cette campagne en la comparant aux campagnes publicitaires précédentes réalisées par le MSSS.

1. Campagne 2009-2010

1.1 Réalisation
« Deux grandes tendances pour définir le jeu pathologique sont observées. La première considère les problèmes liésau jeu comme une pathologie ou un trouble psychologique alors que la seconde présente les problèmes causés par le jeu sur un continuum croissant de sévérité et de durée. » (Ministère de la Santé et des Services Sociaux, 2010 : En ligne) Pour cette campagne, le Ministère s'est penché sur « la notion de "perte" qui touche les joueurs et leur famille. » ( Infopresse, Février 2010 : En ligne) Entreautres pour cette mission, Lg2 a élaboré une plate-forme web misant sur une fausse publicité de poker ou l'internaute, en cliquant, voit apparaître des messages comme « Si vous poursuivez vous risquez de perdre votre travail, votre famille, vos amis, votre voiture, etc.. »

Il est d'ailleurs possible de la visionner à l'adresse suivantehttp://www.dependances.gouv.qc.ca/content/camp_flash/jeu2010/fausse-pub-fr/

« Cette campagne a pour but de conscientiser les adultes face à la dépendance aux jeux de hasard et d'argent en illustrant les conséquences associées. Les personnes qui reconnaissent certains de leurs comportements ou qui s'inquiètent pour un membre de leur entourage peuvent obtenir de l'information et de l'aide sur le site Jeu : aide et référence . » ( Ministère de la Santé etdes Services Sociaux, 2010 : En ligne)

1.2 Le concept
L'agence Lg2 a confié le mandat à son équipe, dont Luc Du Sault, directeur de la création ainsi que Nicolas Boisvert et Luc Du Sault comme concepteurs-rédacteurs.

   

Source :  Ministère de la Santé et des Services sociaux, 2009 : En ligne

Pour cette campagne, ils ont exploité toutes les plates-formes possibles. De l'affichage à labannière web, en passant par la radio et le spot-télé. Le premier mandat de cette campagne était d'inciter les gens qui ont un problème de jeu à consulter le site web :  Jeu : aide et référence . L'incitatif du jeu de carte présent dans tous les concepts rappelle effectivement bien cette dépendance au jeu. Pour la bannière web, il a été simple et efficace de simplement mettre en valeur le slogan etthème de la campagne et ensuite la solution, le call to action c'est-à-dire le numéro de téléphone afin de recevoir de l'aide. Il est aussi bien de rappeler l'annonceur, soit le Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Pour l'affichage, l'agence a misé sur l'aspect familiale de la dépendance. Pendant que les enfants s'amusent à faire un bonhomme de neige, les cartes sont joués alentour.Un moyen simple et détourné de replacer les priorités aux bonnes places. 

Le spot-télé quant à lui fait justement un parallèle entre un homme qui se rend compte de tout ce qu'il a accompli dans la vie, une femme, de beaux enfants, une maison, une voiture neuve. Tandis que le deuxième, pour lui tout ce qui compte' c'est sa paire d'as qui lui fera gagner sa partie de poker. L'importance d'avoir...
tracking img