Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1798 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PRESENTATION DES DEUX ENTREPRISES
* REPETTO
Fondée en 1947, la société Repetto est devenue la référence mondiale en matière de chaussons de danse et de ballerines. Aujourd’hui, la marque propose plus de 300 modèles et plus de six collections par an.
Repetto emploie une technique particulière appelée le cousu retourné, généralement utilisée dans le textile et la ganterie. Les opérations dedécoupe, de détourage et de piquage sont réalisées manuellement par des ouvriers expérimentés dans un atelier de fabrication situé en Dordogne, à Saint-Médard-d’Excideuil.
En 2007, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros. Notons une progression de près de 312 % depuis 2004, puisque son chiffre d'affaires s'établissait alors à 6,8 millions.
Notons également que l’exportreprésente plus de 50% du chiffre d’affaires. Ces résultats confirment la volonté de Repetto à se développer à travers le monde.
* American Apparel
Fondée en 1998, American Apparel est une société américaine de textile basée en Californie. La marque fabrique tous ses produits dans son usine de Los Angeles et refuse le recours aux « sweatshops » (Atelier de misère). La politique salariale del’entreprise est basée sur le bien être de ses employée, ceux-ci étant mieux payés que les autres employés du secteur (13 Dollars de l’heure) et bénéficient d’un certains nombre d’avantage sociaux. American Apparel s'est lancée dans une politique d’internationalisation à travers l’ouverture de boutiques dans le monde entier : États-Unis, Israël, Japon, Corée, Pays-Bas, Suisse, Allemagne, Canada,Royaume-Uni, France, Suède, Mexique, Belgique, Australie, Italie et Espagne.
En 2007, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 314 million de dollars. L'entreprise a été récemment classée 308ème de la liste annuelle des 500 entreprises américaines en plus forte croissance du Inc. Magazine, avec 440% de croissance en trois ans et des bénéfices pour 2005 supérieurs à US$ 211 million.
LE CO-BRANDING«Le co-branding vise à pérenniser la marque en enrichissant son contenu et son image, tout en élargissant les cibles de consommateurs et en minimisant les investissements de la communication et de recherche et développement» (Le Marketing avancé – Du one to one au e-business, par Didier Buraud et Luc Boyer, Organisation Editions).
* Le concept
L’alliance de Repetto et American Apparel seraun co-branding conceptuel. En effet, Repetto va créer une ballerine pour American Apparel. Ce modèle, se nommera « Aa » et sera déclinable en quatre coloris (Cf. annexe I page 9). Le nom « Aa » a été choisi pour trois raisons. Tout d’abord, il s’agira de représenter le nom de la marque American Apparel tout en mettant en avant l’alliance des deux entreprises. Ensuite, ce nom fera référence auxséries de tee-shirt d’American Apparel estampillés de lettre de l’alphabet (Aa, Bb, Cc… cf. annexe II page 10). Et enfin, nous pourrons retrouver une cohérence avec la ligne Repetto car le modèle sera une réadaptation du célèbre modèle nommée « BB » en clin d’œil à Brigitte Bardot.
American Apparel sera ici considérée comme la marque d’accueil et Repetto comme la marque invitée. Repetto apporteraune touche française et classique tandis qu’American Apparel, qui jouie d’une forte notoriété ainsi que d’une image « trendy » et plus populaire, permettra une bonne couverture géographique grâce à sa centaine de boutiques dans le monde entier.
Pour justifier ce co-branding, nous pouvons constater que la cohérence perceptuelle de ces deux entreprises apparaît comme logique. En effet, les articlesvendus par Repetto et American Apparel sont destinés au même type de cible à savoir, une cible féminine, jeune et branchée voire «bourgeoise-bohème» comprise entre 20 et 30 ans.
Le lancement de cette chaussure se fera mi-mars 2010 et sera commercialisée jusqu’à mi-avril puisqu’il s’agira d’une édition limitée.

* Les objectifs

* Les objectifs qualitatifs :
Le modèle « Aa »...
tracking img