Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3132 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Difficultés de communication, malentendus et conflits
« La véritable discussion signifie : Sortir du soi et frapper à la porte du Toi ». Albert Camus

Troisième article d'une série sur les modèles de communication Carolin Nagy Dans les chapitres précédents, deux modèles ont été présentés qui essayent d'expliquer comment la communication se déroule. En premier lieu, le modèle d'un message à 4facettes, d'après Schulz von Thun, a été décrit. Ce modèle part du principe que chaque message contient 4 facettes, à savoir l'information spécifique, le niveau relationnel, la révélation de soi et l'appel. L'émetteur peut donc, selon le cas, avoir 4 intentions ou desseins et le récepteur a 4 possibilités d'écoute et d'interprétation. Ensuite, les 5 axiomes de la communication d'après PaulWatzlawick ont été présentés, qui ne sont pas exactement considérés comme des règles fixes, mais plutôt comme des formulations expérimentales pour éclairer le processus de communication. Ces axiomes sont : 1. On ne peut pas ne pas communiquer. Chaque comportement est une communication et on ne peut pas ne pas se comporter. 2. Chaque communication a un aspect par rapport à son contenu et un aspectrelationnel à tel point que ce dernier détermine le premier et représente, par conséquent, une métacommunication. 3. La relation entre les partenaires de communication est marquée par la ponctuation des déroulements des communications, ce qui signifie qu'il existe un début de la situation de communication, mais ce dernier est très souvent perçu de manière différente.
Article écrit pour JCCenters.orgCopyright © AJDC Europe 2006. Tous droits réservés. 1

4. La communication humaine se sert de modalités analogues et digitales. Une modalité analogue signifie de façon imagée, par la gestuelle, la mimique, etc. alors que le mode digital signifie par le moyen d'une langue parlée et écrite. 5. La communication se déroule soit de façon symétrique, soit de manière complémentaire, c'est-à-dire que larelation des interlocuteurs repose ou sur la similitude ou sur la différenciation. A présent, ce chapitre sera spécialement consacré aux causes des difficultés et perturbations lors de la communication. La cause la plus fréquente de malentendus et conflits se situe au niveau relationnel. Des malentendus au niveau de l'information spécifique peuvent se clarifier relativement facilement en cas d'unebonne relation, mais le niveau relationnel est largement la partie la plus complexe d'une communication et, par conséquent, les malentendus et conflits sont souvent également plus difficiles à résoudre. Le rapport entre la logique objective et celle psychologique à l'intérieur d'une communication est devenu connu par le modèle de l'iceberg. Dans la mer, environ un septième de la surface d'uniceberg est visible audessus de l'eau, les autres six septièmes de la surface se trouvent sous l'eau, donc invisibles, mais bien existantes et énormément importantes. Ce sont ces six septièmes qui causent les accidents des bateaux et il est donc important d'avoir connaissance de leur existence. Dans une communication, la même chose se passe. Ce qui est visible, la pointe de l'iceberg, est l'informationspécifique, ce que nous disons par des mots. Néanmoins, la plus grande partie de l'iceberg n'est pas visible, elle se trouve sous la surface, il s'agit de souvenirs, d'expériences, de sympathie ou d'antipathie que nous éprouvons pour la personne avec laquelle nous communiquons, des transmissions et des projections qui se déversent à l'intérieur de la communication. Ces six septièmes font rater ouéchouer

Article écrit pour JCCenters.org Copyright © AJDC Europe 2006. Tous droits réservés.

2

une communication. Ce qui se trouve en dessous de la surface est la cause de malentendus et de conflits.

Les malentendus et les conflits ont souvent un rapport avec notre perception. Comme déjà expliqué au moyen du modèle de Schulz von Thun, des malentendus peuvent se produire, parce que...
tracking img