Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie et communication
Quelles méthodes documentaristiques et quelles ressemblances et différences avec la méthode sociologique ? Les questions traitées par le sociologue et le documentariste sont généralement semblables.
Démarche méthodologique, définition de l’objet étudié, construction empirique, sont souvent les mêmes.
Pierre Bourdieu : « La sociologie doit dévoiler et dénaturaliserles faits sociaux et les rapports de domination. » C'est-à-dire déconstruire le fait social et comprendre les différentes composantes de ce fait.
La réalité sociale est un construit social. Par exemple dans « la domination masculine » P. Bourdieu fait une étude chez les Kabyles, où il constate une division sexuelle du travail en parallèle avec la division espace publique / privée.
Ce fait est unconstruit social historique qu’il est possible d’analyser parallèlement à une méthode sociologique particulière.
L’objectivation ; passage nécéssaire idéalisé
Max Weber : Neutralité axiologique ; Emile Durkheim « Il faut se méfier des préjugés, voyons les faits comme des choses.
Pour le documentariste cependant l’objectivité peut être un piège, basculant dans la propagande. (Michael Moore :Bowling for Colombine.) Servir une cause peut desservir la réalité sociale.

Le documentaire s’inscrit dans une culture cinématographique ancrée sur 4 périodes : Les cultures, les méthodes, les techniques, les progrès ont influencés l’histoire du documentaire cinématographique.
1/ Les pionniers,
Le documentaire est aussi vieux que le cinéma. Dès 1895, les frères lumières font le premierdocumentaire sans le savoir vraiment. Le cinéma est une révolution anthropologique par la « capture du mouvement ».
Les frères lumières, à la base des scientifiques, veulent filmer la vie sur le vif, capturer le temps, les chses. Ambition de saisir la réalité afin de la projeter sur la toile
1896 Ouverture d’une seconde salle de cinema et mise en place d’un apprentissage des techniques et méthodescinématographiques. Fin du 19e siècle : 1500 vues trournées dans 31 pays différents. Attention cependant à l’apologie du colonialisme.
Le cinéma n’est pas encore démocratisé et ce sont les bourgeois qui exhibent leur vie. Le cinema commence avec le documentaire, bien que celui-ci n’existe pas encore officiellement, il y a déjà un travail de mise en scène ce qui pose la question de l’objectivité.Il n’est pas de spontanéité des les « vues lumières », où les prises de vues sont guidées : Lignes de fuites décentré (profondeur), prise de vue extérieur, durée calé avec les mobiles (40s pour sortir de l’usine.)
Les frères lumières ne se sont jamais considérés comme documentaristes ou artistes, le cinématographe est alors considéré comme un scientifique, donc objectif.
Le public fini par selasser des « vues lumières » en 1901, en 1909 né le Pathé Journal diffusé au cinéma, concernant l’actualité, alors mis en scène et déjà sélectionnés.
Georges Meliès (1861-1938) Cinéma fiction : « Le voyage dans la lune » (8 min)
Scénario, prise de vues en studio, effets spéciaux, le cinéma n’est plus projet documentaire mais plutôt fiction.
Les années 1920-1930 renouent avec les filmsd’explorateurs.
1925 Léon Poirier « La croisière noire » - apologie de la colonisation française en afrique noire – propagande cinématographique.
La notion de documentaire apparait en 1930 lorsque le film de Flaherty est décrit come apprenant quelque chose de la réalité. De plus en1930 s’opère la révolution du parlant.
Le documentaire doit témoigner de la réalité, en fonction de l’utilisation de la machineon agit sur l’objectivité de l’image, la réalité captive.
Le documentaire est souvent, voir toujours, opposé au cinéma de science fiction.
Le documentaire cherche à montrer une réalité, une vérité. Il existe un travail de réflexion et d’analyse méthodique.
3 conditions d’appréciation du documentaire :
* Le tournage doit être fait en direct (limites techniques, légales, éthiques.)
*...
tracking img