Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4340 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Préhistoire des Journaux

Plan :
Introduction 
I La Gazette
II L’Explosion
1) La liberté et multiplication des journaux
2) Le coup

Introduction :

Qu’est ce qui va faire circuler l’information ?

Donc la préhistoire des journaux c’est comment est-ce que circulent les informations ? Par écrit.

La première annonce écrite date de 3 000 ans avant J.C. dans la ville antique deThèbes, on a retrouvé un papyrus sur lequel on offrait une récompense (somme) pour la capture d’un esclave fugitif. Ce papyrus est une première annonce écrite, en quelques sortes c’est le premier ancêtre de presse.

Pour avoir vraiment de la presse périodique, ce qu’il faut c’est au moins 3 facteurs :
- la variété des informations données ;
- l’actualité de ces informations ;
- et leurlarge diffusion.
-
Ces 3 caractéristiques/facteurs, on les retrouve à l’époque de l’Empire romain dans des publications qui s’appellent « Les Acta Diurna » = ce qui se passait ce jour là = « les actes du jour » qui sont distribués dans les lieux publics, dans les boutiques mais surtout qui sont envoyées aux quatre coins de l’Empire romain. Ils permettent de donner des informations sur lavie quotidienne à Rome.

Deux modes de diffusion :

- soit on est un riche romain, on envoie notre secrétaire qui va recopier pour nous les « Acta Diurna » : il va prendre des notes sur les nouvelles utiles ;
- soit on est citoyen moins fortuné, dans ce cas on peut acheter les « Acta Diurna » qui sont recopiés en gros par des scribes qu’on appelle les « lidrarevi » (le libraireprofessionnel), l’ancêtre de nos maisons de la presse si l’on veut.

Dans cet Acta Diurna, on va y trouver :

- des faits divers,
- un carnet qui annonce les mariages/décès : c’est très important pour une légions romanes qui va être en garnison pendant des mois, voire des années loin de Rome, de savoir ce qui se passe à Rome ;
- des faits militaires,
- des chroniques théâtrales,- voire des chroniques sportives.

Donc on peut voir que ce sont des ancêtres très complets de nos journaux de l’époque moderne et contemporaine. Ces « Acta Diurna » sont distribués à quelques centaines d’exemplaires (quelques milliers maximum).

En histoire, on distingue 4 périodes :

- l’Histoire ancienne : Période de l’Antiquité (va jusqu’au début du Moyen-Age)
-l’Histoire médiévale : on le date du début des invasions barbares = le 5ème siècle. Le Moyen Age se termine en 1492 avec Christophe Colomb qui découvre l’Amérique.
- l’Histoire moderne : débute en 1492 et se termine en 1789, avec la Révolution française.
- l’Histoire contemporaine : commence à la Révolution française en 1789 et va jusqu’à aujourd’hui.

Ici on parle donc de l’histoire del’Antiquité. Par exemple, on a un Acta Diurna qui s’appelle le «  Common Varius Gregom Nevarum », c’est le titre de ce « journal » : très peu d’exemplaires, une diffusion très faible, ce sont des moyens très archaïques, mais on a quand même un écrivain connu,Caius Salluste. Il était le rédacteur en chef de ce « journal » qui signifie « la chronique des choses nouvelles, en gros « les commentaires surles nouveautés ». Ce titre est assez connu car Salluste employait 300 esclaves qui recopiaient plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires de chaque édition, ils écrivaient à la main.

Il n’y a pas de filiation directe entre ces « Acta Diurna » et ce qui se passe ensuite aux périodes modernes et contemporaines.

Disparition de l’Empire Romain => Disparition des « Acta Diurna ».Tout cela se perd avec la chute de l’Empire romain (5ème siècle après J.C.). Après, il faudra attendre plusieurs siècles après (12ème siècle) pour que réapparaissent des feuilles qui font circuler les informations nouvelles : elles sont écrites à la main. Il s’agit essentiellement des infos économiques : AVISI, Journaux banques. Il faut attendre le 12ème siècle, le milieu de l’époque...
tracking img