Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 1 : LE TRAITEMENT DE L'INFORMATION PUBLICITAIRE Introduction_ : (annexe 1)_ La publicité persuade c'est à dire toucher la sensibilité du récepteur ( sentiment, émotion, passion) et à mouvoir sa volonté ( va au delà de l'argument rationnel). Pour la com, c'est la relation entre les communicants qui confère au message son vrai sens. Toute com persuasive s'appuie sur un sens communc'est à dire un ensemble d'évidence tenue pour vrai variant suivant les cultures et les groupes sociaux (la doxa). Le consommateur est en quête de lien avec les autres comme avec les institutions, les organisations et les marques. Le développement des NTIC a bouleversé le rapport aux autres. Pour sa construction identitaire, toute personne cherche à vivre des expériences qui lui sont à la foispropre et commune avec les autres (mkg expérienciel et tribal). I/ L'apport de différentes disciplines aux sciences de l'information et de la communication. 1.1/ La com sous l'angle d'une situation technique Le modèle linéaire de Shannon et Weaver a mis au jour les éléments constitutifs du système de com. Rq : ce modèle occulte (ne tient pas compte) le contenu du message et considère le récepteurcomme étant passif. A/ la cybernétique Le modèle cybernétique de Wiener a affirmé le principe de la rétroaction (feed back). Ce modèle introduit la notion de feed back qui a donné naissance à la systémique. B/ le schéma de communication cf cour de S1 émetteur => codage => canal => décodage => récepteur bruit : message qui n'arrive pas intacte au récepteur. La com est essentiellementenvisagée comme un processus linéaire et orientée de l'émetteur vers le récepteur même si le bouclage du système est assuré par le feed back. Le modèle verbale de com de Jakobson (1973) a souligné la présence de 6 fonction de com dans tous les messages. Aujourd'hui, les partenaires d'une situation de com ne sont plus considéré comme des machines à traiter de l'information mais comme des sujets quitraitent et produisent du sen. 1.2/ La com sous l'angle psychologique !toute com est une interaction, elle d'inscrit dans un processus dynamique d'influence réciproque entre 2 ou plusieurs acteurs. A/ le filtre perceptuel du récepteur_ (annexe 3)_ Valeurs individuelles : chaque individu socialisé a intégré un système de valeur depuis sa naissance à partir duquel il apprend, réfléchi et agitconsciemment ou inconsciemment. Ces valeurs s'associent à des schémas culturels, à des conceptions du monde. L 'expérience : c'est ce que le récepteur connait de la catégorie de produit, de la marque, ou de l'organisation. Culture :c'est l'ensemble des normes, des croyances, des habitudes apprises à partir de l'environnement social et déterminant des normes de comportement commun à tous les individus.Les composants du filtre perceptuel renferme à la fois une dimension cognitive et une dimension sociale. Réponse cognitive : il s'agit de l'élaboration d'une pensée. Lors du traitement de l'information publicitaire, le récepteur soit conforte ses croyances intérieures, soit modifie ses croyances, soit il en forme de nouvelles. Réponse affective : elles traduisent des réactions déclencher parl'annonce publicitaire et ces réactions sont perçues comme des émotions (sentiment et émotion choc) ressentie par le récepteur et impliquant des sensations de plaisir ou de déplaisir. B/ les dimensions cognitives et sociales du filtre perceptuel Chaque individu possède un mode de raisonnement à la fois individuel et social. Le raisonnement individuel résulte de l'expérience et de la constructionidentitaire du récepteur. Les systèmes cognitifs dépendent du contexte social dans lesquels ils sont mis en œuvre. Plus les systèmes cognitifs des interlocuteurs sont mis en commun, plus la com sera efficace. Les systèmes de représentation sont important. En effet, le sujet réagit à une situation tel qu'il la représente et non tel qu'elle est objectivement. La représentation joue le rôle d'un...
tracking img