Communiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I - Étude du texte.
En 1848, Karl Marx et Friedrich Engels veulent rendre publics les principes du communisme, dans un manifeste qui exprimerait clairement ceux-ci : c’est le Manifeste du Parti communiste. A cette époque en effet le communisme en Europe est craint par tous mais est aussi très vivement critiqué. C’est pour ces raisons majeures, pour éviter les erreurs ou les a priori sur lecommunisme, que Marx et Engels et bon nombre de communistes de nationalités diverses se réunissent en 1848 à Londres et rédigent ce manifeste, qui fixe à la fois les grands principes du communisme mais aussi ses projets. Comment ce texte est-il devenu un élément majeur de la discussion autour du travail ? En quoi est-ce un texte résolument révolutionnaire que ce soit à un niveau purement politique,aussi bien qu’économique? Pour répondre à ces questions nous étudierons le texte en suivant son organisation d’origine, c’est-à-dire en analysant les idées communistes chapitre par chapitre.
 
?         Chapitre 1 « Bourgeois et prolétaires. »
 
L’idée majeure développée dans ce chapitre est une remise en question de la téléologie classique, hégélienne de l’histoire. Pour les communistes, lemoteur de l’histoire des hommes c’est la lutte des classes, et ceci dans n’importe quelle société, alors que le philosophe Hegel mettait davantage l’accent sur la guerre entre les peuples comme générateur d’un mouvement historique. Ce premier constat communiste est fort. Les hommes sont donc en perpétuelle opposition, en perpétuelle lutte pour la domination d’une classe sur l’autre. A leur époque,Marx et Engels ne distinguent plus que deux classes : la bourgeoisie et le prolétariat, qu’ils se proposent d’étudier et de critiquer dans ce chapitre.
                La bourgeoisie est dominante au 19°siècle en Europe. Ainsi le prolétariat lutte contre sa domination. Les communistes dans ce chapitre élaborent une chronologie de l’histoire de la bourgeoisie afin d’essayer de trouver des traitscaractéristiques de cette classe. Et il semble s’en dégager deux caractères majeurs : le rôle révolutionnaire de la bourgeoisie et son désir inaltérable d’accumulation et de surproduction ; Marx évoque même une « épidémie de la surproduction». Ces deux caractères propres à la bourgeoisie sont toutefois intimement liés : c’est en effet cette envie, ce besoin d’accumulation, de surproduction, derichesse qui entraînerait une révolution des moyens de production, et ceci grâce à la bourgeoisie. Les progrès techniques, les avancées en terme de transport, ont permis une internationalisation de la production. Pour en revenir à la lutte des classes, Marx et Engels montrent que la puissance des bourgeois ne faisant que s’accroître au fil des progrès qu’ils engendrent, il est alors évident que ladomination de la bourgeoisie sur le prolétariat va en augmentant de pair. L’exploitation des prolétaires par la bourgeoisie, de plus en plus importante et ouverte, risque d’entraîner un mouvement de révolte de la classe dominée.
                Le prolétariat représente pour la bourgeoisie les « forces de production », ce ne sont que de simples instruments de la grande machine qu’est la production.C’est pourquoi il faut absolument que les prolétaires se révoltent, se lèvent contre la bourgeoisie qui les exploite selon les théoriciens communistes. Cependant préviennent ceux-ci, il ne faut pas non plus s’attendre à un résultat immédiat; l’important est de diffuser le message de lutte. Le prolétariat se doit d’être une classe révolutionnaire, il doit se lever contre la classe opprimante etdirigeante, et ce parce qu’il n’a rien à perdre dans cette lutte. N’ayant rien à y laisser, mais tout à conquérir, il doit se battre pour une société plus égale. La victoire du prolétariat est inéluctable selon les communistes, car la grande industrie se développant trop vite, la bourgeoisie court à sa perte.
?         Chapitre 2  « Prolétaires et communistes. »
 
            Les communistes se...
tracking img