Comparaison : charlot soldat (c. chaplin, 1918) / le mécano de la générale (b. keaton, 1927)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CINEMA

Comparaison
Charlot soldat (_Shoulder arms_) de Charles Chaplin-1918 /
Le mécano de la General (_The Genera_l) de Buster Keaton-1926


Dès le générique, ces deux films présentent des différences :
celui de Charlot soldat tourne en dérision l'usage de l’armée de montrer un tableau avec une baguette lors des explications, alors que celui du Mécano de la General est plussobre, classique. Charlot se montre déjà dans le générique avec une mise en abyme, et annonce le ton du film.

Ces deux films ne traitent pas de la même guerre : Charlot est un soldat américain dans la France occupée par les allemands pendant la première guerre mondiale; Johnnie Gray, le personnage de Buster Keaton, est dans le camp des Sudistes lors de la guerre de sécession aux États-Unis.
Lefilm de Chaplin date de 1918 et a donc été réalisé juste après la guerre dont il traite.
L’histoire de B. Keaton se déroule pendant une guerre terminée depuis près d’un siècle, ce qui n'a pas du créer le même effet chez les spectateurs de l'époque.
Les rapports à l'armée ne sont pas exactement les mêmes :
. Charlot critique la guerre en général avec des dérisions évidentes contrel'armée, la critique est plus poussée.
L'entraînement est détourné en danse burlesque, le salut, les décorations, tous les codes militaires sont complètement ridiculisés par les caricatures et les gags (la caricature des militaires allemands lorsqu'il se fait passer pour l'un d'eux, le petit chef allemand, la moustache utilisée comme un code, ...).
. Buster Keaton, lui, ridiculise principalement lesNordistes, notamment dans la poursuite de Johnnie, pendant laquelle les adversaires mettent du temps à comprendre que le héros est seul, ils n'arrivent pas à libérer un rail alors qu'il suffit d'un coup de hache...
La construction des films n'est pas tout à fait la même :
. Dans le film de Chaplin, on comprend que Charlot rêve de ses exploits dans l’armée, tandis que Johnnie Gray vitvraiment l’histoire racontée.
On voit le cadre de vie de Johnnie, le village, la maison, sa fiancée...
La locomotive dans Le mécano de la Général est considérée comme un personnage à part entière, et toute l'histoire se joue autour d'elle. Elle est « le grand amour » de Johnnie et l'objet de quête pour les Nordistes.
. L'histoire de Charlot soldat se limite à un rêve, on n'a pas d'informationssur la vie du personnage, on sait juste qu'il ne rentre pas dans le cadre de l'armée.
Ce film est plus basé sur la critique que sur l'histoire en elle même, les gags sont utilisés comme dérision.
Les gags de Buster Keaton sont intégrés à l'action et la font le plus souvent avancer (les pièges pendant la fuite).
{text:soft-page-break} . Le mécano de la General est construit en montageparallèle pour montrer les actions simultanées du côté de Johnnie et du côté Nordiste.
Cette construction n'est pas utilisée dans Charlot soldat.
. Johnnie Gray est rejeté car il ne s’engage pas dans l’armée, mais il est un héros dans son métier de conducteur; ce n'est qu'à la fin qu'il sera admis dans l'armée.
Au début du film, deux enfants le suivent, admiratifs, il est attentionné,précautionneux.
. Charlot, lui, ne devient exemplaire que dans son rêve.
Hors de son rêve, Charlot a l'air complètement différent des autres, et même dans celui-ci il semble rejeté: il ne reçoit pas de courrier, lit la lettre d'amour d'un autre soldat pour se consoler, on comprend qu'il est seul. En avançant dans son rêve, il accomplit des actions héroïques et est glorifié.
Au sein de l'arméeCharlot n'est pas « dans le moule », alors que Johnnie est différent justement parce qu'il ne s'engage pas.
Les héros ne permettent pas la victoire de leur camp de la même façon:
. Charlot capture le Kaiser allemand et l'amène aux alliés, acclamé et porté en triomphe comme le sauveur qui a mis fin à la guerre.
. Johnnie prévient les sudistes de l'attaque, ce qui entraîne la bataille...
tracking img