Comparaison des ias/ifrs et les normes comptables marocaines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPARAISON ENTRE LES NORMES MAROCAINES D’AUDIT ET LES NORMES INTERNATIONALES D’AUDIT (ISA)

|Normes Marocaines |Normes ISA correspondantes |Commentaire |
| || |
| | |Un commissaire aux comptes expert comptable inscrit au tableau de l’ordre des experts comptable (art 160 de la loi du 17 octobre 1996) |
|110 - Compétence|- |Les normes ISA en totalité confie la responsabilité d’effectuer l’audit légal aux CAC sans identifier qu’il soit expert comptable ou non et |
| | |laisse cette identification aux législation et réglementations des pays (en France par exemple toutCAC est expert comptable et pas |
| | |inversement, car il subit une formation en plus pour acquérir la qualité de CAC). |
| | ||
| | |Conserver une attitude d’esprit indépendante leur permettant d’effectuer leur mission avec intégrité et objectivité, |
|111 - Indépendance ||La relation de travail constructive entre l’auditeur et les personnes constituant le gouvernement d’entreprise s’établit néanmoins dans le |
| |ISA 220 - Contrôle qualité des missions d’audit |respect d’une attitude d’indépendance professionnelle et d’objectivité. |
||d’informations financières historiques | |
| | ||
| | |Le CAC dois se conformer aux règles professionnelles nationales édictées par le conseil national de normalisation pour garantir la qualité |
|112 – Qualité de travail | |de travail en mission d’audit légal enmatière de : nombre de missions, délégation de pouvoir, respect des normes de l’OEC… |
| |ISA 220 – contrôle qualité des missions d’audit |Il faut réaliser la mission dans le respect des normes professionnelles et des obligations légales et réglementaires. |
| |d’informations financièreshistoriques | |
| | | |
|...