Comparaison du livre et du film; je suis une légende

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
, Plan analogique

Introduction : Le film I am a legend de Francis Lawrence en 2007 et le roman écrit par Richard Matheson de 1954 présentent-t-ils les mêmes idéologies ainsi que les mêmes contextes socio-historiques?

Développement :
Ressemblance : Tout d’abord, il y a évidemment le thème de la fin de l’espèce humaine présent dans les deux œuvres. Dans les deux cas, il s’agit d’un virusqui transforme les humains en créatures surnaturelles. Ensuite, il y avait une tension militaire lors de la rédaction de ces récits. En 1954, on sortait de la 2ieme guerre mondiale et les Etats-Unis entraient en guerre froide contre l’URSS. En 2007, on est dans une époque post 11 septembre, et il y a la guerre en irako qui est présente.
Différence : Premièrement, les idées derrière les 2 œuvressont différentes. Deuxièmement, les réalités socio-historiques sont différent sur le point qu’en 1954 il s’agissait d’une époque où le racisme était très présent, tandis qu’en 2007 il l’est beaucoup moins.

Analogie : Les différences sont plus importantes que les ressemblances en ce qui concerne les idéologies et les réalités socio-historiques.

Conclusion :
Malgré quelques similitudes,comme l’idée de la fin de l’humanité et d’époques de guerres, les différences entre les 2 œuvres sont plus significatives. Les idées derrières les œuvres ne sont pas les mêmes et le racisme était beaucoup plus présent en 1954 qu’en 2007.

L’art est un bien vaste mot, regroupant beauté, mystère et profondeur. L’écriture est sans contredit celle qui transverse le plus de message à ses partisans.Chaque livre à sa signification, ses noèmes, mais ils sont souvent difficiles à percevoir même pour un œil avisé. L’apparition du cinéma en 1895 a permis de mettre des illustrations pour des mots, laissant le cerveau se faire guider au lieu de créer. Plusieurs réalisateurs ont tenté de mettre un livre à l’écran, comme ce fut le cas du roman, Je suis une légende. Est-ce que la représentation deFrancis Lawrence en 2007 du roman qu’a écrit Richard Matheson présente les mêmes concepts et les mêmes réalités socio-historiques que ce dernier ? Pour commencer, ces deux œuvres présentent certaines similitudes. C’est le cas du concept de la fin de la race humaine et aussi de l’époque de guerre dans laquelle vivaient les deux auteurs. Pour enchainer, quelques divergences sont observables entre leroman et le film. Il y a l’idée même du roman qui diffère avec sa représentation cinématographique et le personnage principal est loin de se ressembler.
Tout d’abord, Lawrence a écrit un scénario où certaines ressemblances avec le roman de Matheson sont notables. L’idée d’une fin pour la race humaine est extrêmement présente et tout aussi importante dans chaque unes des œuvres. Elle est la fondationde l’histoire. Du côté du roman, le virus transforme les humains en vampire et dans le film en une sorte de mort-vivant. Il est aussi important de noté que l’intelligence des créatures est sous-développé les rabaissant à de simples animaux dépourvu de conscience, sauf quelques exceptions. Par exemple, dans le livre où les vampires sont incapables d’entrer dans la maison, ni même de l’abimer, ouencore dans le film où les zombies ne pensent pas à se protéger des rayons UVA. Ceci est une belle métaphore que les deux auteurs ont utilisé afin de présenter les humains comme étant fondamentalement violents et sanguinaires. Que les sentiments et la conscience qui nous animent sont, en quelque sorte, un bouclier contre notre propre personne. Ensuite, du côté des réalités socio-culturelles lorsde la rédaction de ces œuvres, on un important point en commun. Les deux auteurs vivaient dans une période de tension militaire. En 1954, la fin de la 2ieme guerre mondiale datait de seulement quelques années et la guerre froide établissait un climat de peur partout sur la terre. En 2007, c’était la guerre en Irak et en Afghanistan qui faisaient rage. Cette période se nomme aussi, la période...
tracking img