Comparatif de la formation des textes théatraux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1153 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Les scènes d’exposition et de dénouement
A. Une pièce très ancienne : avant J.-C.
SHOPHOCLE : ŒDIPE ROI
Scène d’exposition :

Au cours de celle-ci se met en place les différents liens entre certains personnages ( en effet, on peux voir dans la première page qu’ils ne sont pas tous cités dans la scène d’exposition ) :
* ŒDIPE, roi de Thèbes.
* JOCASTE, sa femme.
* CRÉON,frère de Jocaste.
* LE SACRIFICATEUR, prêtre de Zeus.
Cette scène se passe à Thèbes devant le palais royal. Le personnage qui est à l’ origine de la parole est le sacrificateur.
Toutefois, on s’aperçoit que la scène I nous informe rapidement sur le début de l’action. En effet, le royaume est plongée dans une épidémie de peste et les citoyens viennent le supplier de les aidés. Œdipe quisouffre également de cette situation, veut y remédier et annonce qu’il va consulté un oracle rapporté par Créon . Celui-ci explique que la peste viendrait du meurtre non élucidé de l’ancien roi de Thèbes, Laïos. Alors OEdipe s’engage à faire toute la lumière sur cet événement, et il décide de mener une enquête pour découvrir et punir les coupables.
Scène de dénouement :

On apprend qu’Œdipe acommis un Inceste et un parricide, puisqu’il est en vérité fil de Jocaste et Laïos. Œdipe veut donc être exilé mais ne veut pas être séparé de ses enfants. Créon demande donc l’avis d’un Oracle. Il n’y a pas de réel dénouement car on ne s’est pas ce qu’il se passe ensuite.

B. Des pièces du XVIIe siècle.
MOLIERE : TARTUFFE
Scène d’exposition : La scène d’exposition permet de mettre en placela pièce ; le lieu. En effet, la scène se passe à Paris, dans l’antichambre d’une maison, salle qui donne sur l’extérieur. La scène 1 permet également d’informer sur les personnes qui prennent la parole. Ici, Mme Pernelle, la mère du maître de maison, Aragon, est à l’origine du mouvement et de la parole, elle veut partir, les autres essaient de l’en empêcher et de l’interrompre. De plus, ellepermet aussi de renseigner sur les différents liens de parenté :
- Madame Pernelle, la mère d’Orgon.
- Elmire, la femme d’Orgon
- Mariane et Damis , les enfants d’Orgon
- Cléante, frère d’Elmire
- Les servantes : Flipote (Mme Pernelle) et Dorine ( Mariane).
Pour finir, cette scène met en place l’information principale sur l’action ; il y a ici deux courants de pensées différents, l’un quiregroupe Madame Pernelle et Tartuffe, l’autre celui de l’ensemble des personnages : Mme Pernelle leur reproche une attitude trop mondaine. On voit également dans cette scène une opposition au niveau de la morale. En effet, d’un côté l’art de bien se conduire selon Mme Pernelle et de l’autre, l’art de bien se conduire selon Cléante et Dorine. On déduit donc qu’il y a des turbulences dans cettefamille.
Scène de dénouement :
Tartufe est un escroc, puisqu’il a manipulé Orgon, le maître de maison afin de posseder ses biens. On assiste en début de scène final à l’arrivée de Tartuffe et d’un commissaire de police. Cependant, l'affaire prend un autre tournent, l'affaire est parvenue aux oreilles du prince. Celui-ci se souvenant de la loyauté d’Orgon durant la Fronde, décide de lui rendre tousses biens un exempt arrive rend tous ses biens à Orgon et fait emprisonner Tartuffe, qui avait déjà commis d’autre escroquerie. Le mariage de Mariane et Valère pourra avoir lieu.

RACINE : PHEDRE
Scène d’exposition :
Dans cette pièce, elle dure jusqu’à la scène 3. On assiste dans la première scène à la mise en place des personnages ainsi que leur lien familiaux :
- Hippolyte, le fils deThésée roi d’Athènes
- Phèdre, la femme de Thésée.
- Théramène, le gouverneur d’Hippolyte.
On apprend également le lieu de la scène, à Trézène une ville du Péloponnèse.
Dans cette scène, le personnage principal Hippolyte et son gouverneur sont en action et Hippolyte est celui qui est à l’origine de la parole.
Dans les 2scènes suivantes on est informé sur le début de l’action. En effet,...
tracking img