Comparez sous la forme d'une dissertation les extraits suivants des constitutions du 5 fructidor an iii et du 4 novembre 1848.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan détaillé

Sujet de Dissertation :

Comparez sous la forme d'une dissertation les extraits suivants des constitutions du 5 fructidor an III et du 4 novembre 1848.

Introduction :

Ces deux constitution importantes autant que les autres se situent dans deux périodes historiques intéressantes a comparer et surtout qui ont nombreux point en commun .
Elles sont les fils de deuxrévolution qui ont amené le peuple français a conquérir des libertés et la nation à transformer son visage . Les deux constitution ont été des très courte parenthèse entre le pouvoir d'un seul homme : pour la première après l'échéance du projet du gouvernement révolutionnaire supprimé après la chute de Maximilien de Robespierre on a atteint le premier empire de Napoléon I et pour la deuxième après unemonarchie constitutionnelle et l'envie de liberté et d'égalité de la deuxième république de 1848 la nation a atteint le deuxième empire , celui de Napoléon III .
L'importance de ces deux constitutions outre que pour les droits qu'elles ont crée ou enlevé au peuple français et pour la création de différents systèmes pour structurez la nation, sont l'exemple de différentes tentatives de démocratieplus ou moins marquée.
Pour cela pour comparer ces deux constitutions il faut partir par deux point principaux, la période historique et les libertés qu'elles ont introduit ou supprimée .
Dans un première partie on parlera de l'évolution continue des libertés des citoyen et de la nation , pour voir dans un deuxième temps la fragilité des deux constitutions qui ont débouché dans le pouvoir d'unseul homme.

I ) L'évolution continue des libertés des citoyen et de la nation
Une évolution qui montre un rôle du peuple qui prend de l'importance a travers une souveraineté nationale plus marquée mais aussi une accentuation de la séparations des pouvoirs pour garantir une majeure liberté de la nation .

A) Le rôle du peuple prend de l'importance : une souveraineté nationale marquée
-lasouveraineté comme point fondamental des deux constitutions , dans celle de 1795 on la trouve a l'article 2 et dans celle de 1848 l'argument de la souveraineté est a l'article 1.
-Le mot peuple est souvent utilisé surtout dans la constitution de 1848 comme à l'art 23 ou plutôt 18, dans ce cas le peuple prend de l'importance puisqu'il est le détenteur du pouvoir public et à la base des élections.- Les élections sont différentes, dans la constitution de 1795 les citoyens perdent le droit de vote universel et même la citoyenneté si il ne respectent pas certaines conditions même économiques ART 8 et 9 . Au contraire dans la constitution de 1848 le suffrage devient universel et masculin, ce qui signifie un élargissement du droit de vote à un nombre bien plus important de population, onassiste aussi a l'abolition de l'esclavage, cette abolition augmentera le nombre de population ayant droit au vote.

B) L' accentuation de la séparations des pouvoirs comme garantie d'une majeure liberté de la nation.
-Les constituants croyait que pour faire en sorte que la république puissent s'installer il fallait bien séparé les pouvoir on éliminant ainsi la possibilité d'un possible despote ouroi ou empereur dans le futur. Cela est tres visible dans l'article 1 de la Constitution de 1795 ou «La république est définie « une et indivisible », mais aussi plus concrètement aux articles 44, 45 et 76 ou le pouvoir législatif est divisée entre deux chambres et certaines fonctions n'appartiennent que exclusivement à une seule de ces deux chambres. Cela est bien visibles aussi à l'article 132pour le pouvoir exécutif qui est partagé par 5 membre appelés directoire.
-En 1848 on évolue et la séparation des pouvoirs et son importance devient aussi un article: le 19 et le pouvoir et au contraire du bicamérisme de 1795 un pouvoir concentré dans des organes spécifique et seul dans leurs fonction , article 20.
Une fonction publique devient ainsi incompatible avec d'autre fonctions Art...
tracking img