Compensation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5932 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1 Les structures de marché
Révisions et approfondissements
1

-1Monopoles, monopsones et biens publics
2

1

Concurrence imparfaite et monopole
•E C P l nrpi et price-taker » n P , et r e s« ’ e s •E cnurnemp r i , et pi n o crec i af t l nr r e ae ’ e s est « price-maker » •Le pouvoir de marché de la firme dépend d l l t i d s dma d e’ a it e a e n e é sc é •Celle-ci dépend decaractéristiques propres à la demande et de la pression concurrentielle des autres firmes.
3

Définition du monopole
•Concentration de la production chez un seul producteur sur un marché pertinent •La seule contrainte qui pèse dans les décisions de l'entreprise est la fonction de demande qui est supposée donnée •Le prix des producteurs sur les autres marchés est supposé donné
4

2 Maximisation du profit de monopole
•Q = Q(p) alors p = Q-1(q) = P(q) (fonction inverse de demande) •Fonction de coût : C(Q)
 q.P(q )  (q )  C

•Expression du profit :

d  .P' (q )  (q )  ' (q )  q P C 0 dq

5

Élasticité de la demande à la firme
dq q P(q)     1 dP(q) q P'(q) P(q)

6

3

Taux de marge du monopole
e fnt n e’ ati n oco d l l it i é scé

P C 1 P(q) '(q)(q)P(q) '(q) C P(q)  
Le pouvoir de marché du monopole est donc inversement proportionnel à l'élasticité-prix de la demande à la firme
7

Monopole et taux de marge
Li i d Lerner ’d e e nc

P (q )  ' C P (q )

8

4

La relation prix de monopolecoût marginal
 P(q) C'(q) 1 
Le prix de monopole est proportionnel au coût marginal
9

La notion de surplus
Équilibre partiel10

5

Monopole et bien-être
Pour maximiser ses profits, l'entreprise monopolistique est amenée à restreindre sa production, c'est-à-dire à renoncer à une production rentable (coût marginal < prix de vente)

11

La notion de surplus
Équilibre général

12

6

Conditions dot aten CPP ’p m lé i i
équilibre général

PX/Py =TMT=TMS En concurrence pure et parfaite
PX=CmX et PY =CmY

PX/PY =CmX/CmY = TMT=TMS
13

Monopole en équilibre général
(monopole en Y)
Y P(Y) C'(q) '(q) C  Y 1

PX/Py < CmX/CmY

14

7

Monopole et Rent-Seeking

15

Rappel : la relation prix-coûts en concurrence
•Poi nlà’ u i e rfs u l qib t s é lr

C *.P(q*) (q*)P (q*) (q*) '(q*) * q C 0 C q*
•Coût moyen=coût marginal

C C'(q) (q) q
16

8

Rappel : larelation prix-coûts en concurrence
Coût moyen minimal
C(q) d  q  1  C'(q).q  (q).q 2   C 0 dq
Pour :

C( q ) C ' (q )  q
17

La relation coût-monopole
graphique

18

9

Le double monopole et la double marge
Un monopole vend à un autre monopole Marché final

Firme 2

Firme 1

19

Monopole amont et monopole aval.
La double marge
Firme amont Coût marginal m Demande= Recette marginale de la firme avale P2 = m + marge de monopole Firme aval Coût marginal = P2 demande et recette marginale Prix final = P2 + marge de monopole
20

10

La double marge
graphique

21

Double marge et intégration verticale
• Plus favorable aux firmes : P2CDm > P1Aem • Plus favorable aux consommateurs : P2 < P1 et Q2 > Q1

22

11

Le monopole naturel
Définition•Monopole naturel : situation où une structure de marché monopolistique produit un certain bien à un coût moyen inférieur à celui qui serait supporté dans une structure de marché comprenant plusieurs entreprises. •Le coût marginal est toujours inférieur au coût moyen en tout point d'équilibre entre l'offre et la demande
23

Le Monopole naturel
Graphique

24

12

Les tarifications possiblesdu monopole naturel
• Tarification concurrentielle • Tarification monopolistique • Discrimination des prix • Tarification réglementée
25

Prix Ramsey-Boiteux
W P(q)dq (q) C  0  P(q).q (q)  C
Il s'agit de maximiser le Lagrangien
q

L   W 

dL (q) '(q) P(q) qP'(q) C'(q) P C    0 dq  (q) '(q) qP'(q) 1  P C 
26

13

Prix Ramsey-Boiteux (suite)
P(q)...
tracking img