Compexometrie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSAGES PAR PRECIPITATION

Sommaire

I - Objectifs
II - Conclusions
III - Principe
1- Méthode gravimétrique
2- Méthode volumétrique
3- Autre méthode
IV - Résultats
1- Dosage par gravimétrique du baryum:
2- Dosage volumétriques des chlorures:
V - Annexes
1- Données sur les produits
2- Mode opératoire réel
3- Préparation des différentes solutions nécessaires
4- Détaildes calculs:

I - Objectifs

Le but de ce TP est de :
- Effectuer un dosage gravimétrique du baryum
- Doser par volumétrie une solution de chlorures en présence d’un indicateur de fin de réaction
- Commenter ces différentes techniques de dosages par précipitation

II - Conclusions

Au cours de ce TP, deux méthodes de dosage très différentes ont été utilisées. La première est laméthode gravimétrique. La deuxième est la méthode par volumétrie. Dans ces deux dosages, il apparait des précipités.
Nous avons obtenu pour le dosage des ions chlorures par volumétrie :
C(Cl-)= 0,101±0,002 mol.L-1
Nous avons obtenu pour le dosage gravimétrique du baryum :
C(Ba2+)=0,164 ±0,0005 mol.L-1
La méthode gravimétrique semble plus précise, en effet l’incertitude est plus faible

III- Principe
1- Méthode gravimétrique

Les ions baryum, en solution aqueuse acidifiée précipitent. Le précipité obtenu est filtré sur filtre sans cendres. Le contenu du filtre est ensuite calciné (à 900°C). On pèse le creuset contenant le résidu, que l’on a au préalable pesé vide. Il est donc facile d’avoir accès à la masse de résidu, et donc à la quantité de matière de baryum.

2- Méthodevolumétrique

Pour la deuxième, il a été utilisé la technique de Mohr, c’est-à-dire que l’équivalence est déterminée grâce à un indicateur coloré le bichromate de potassium. Cet indicateur coloré réagit avec les ions Ag+ en excès donnant une nouvelle couleur à la solution.

3- Autre méthode

Il existe une autre technique, la technique de Charpentier de Volhard qui consiste à doser l'excès d'ionAg+, qui n'a pas pu réagir avec les chlorures, par le thiocyanate SCN-. Lorsque l'ensemble de l'excès d'Ag+ a été dosé par le thiocyanate, l'équivalence du dosage est atteinte. Elle est mise en évidence par la formation d'un complexe rose-orangé entre le thiocyanate maintenant en excès par rapport à l'argent et le fer ferrique Fe3+ maintenu soluble par l'action de l'acide nitrique. Vu qu’il fautréaliser deux dosages dans cette technique alors que dans la technique de Mohr, il faut juste faire un dosage, on peut conclure que la technique est plus précise que celle de Charpentier(le deuxième dosage augmente l’erreur).

IV - Résultats
1- Dosage par gravimétrique du baryum:

La réaction mise en jeu est :
Ba2+ (aq) + SO42-(aq)  BaSO4 (s)
Formule de la concentration:
C(Ba2+)=m(BaSO4)/(V(Ba2+).M(BaSO4))
C(Ba2+)=0,164 ±0,0005 mol.L-1

Tableau des valeurs obtenues :
Masse du creuset (g) Masse du creuset après le four (g) Concentration en Baryum (mol.L-1)
Dosage 23,009 23,393 0,164

La valeur finale obtenue de C(Bal2+) est bien en accord avec ce à quoi on pouvait s’attendre après le calcul de la concentration à partir des données prises lors de la réalisation de lasolution. (Voir calcul en annexe).

2- Dosage volumétriques des chlorures:
Les réactions mises en jeu sont :
Ag+ +Cl-  AgCl(s)
2Ag+ + CrO42-  Ag2CrO4
Formule de la concentration:
C(Cl-)= (C(Ag+).V(Ag+))/V(Cl-)
C(Cl-)= 0,101±0,002 mol.L-1
Tableau des valeurs obtenues :
Dosage V(Ag+) en mL C(Ag+) en mol.L-1 V(Cl-) en mL C(Cl-) en mol.L-1
1 10,15 0,100 10 0,1015
2 10,05 0,100 100,1005

Ces résultats sont reproductibles. De plus la valeur finale obtenue de C(Cl-) est bien en accord avec ce à quoi on pouvait s’attendre après calcul de la concentration à partir des données prises lors de la réalisation de la solution. (Voir calcul en annexe).

V - Annexes
1- Données sur les produits

Caractéristiques physico-chimiques des produits

Nom Fournisseur Formule brute...
tracking img