Comportement du consommateur ecran plat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2748 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR

LES ECRANS PLATS

I Le chiffre d’affaire en volume, valeur et les contraintes légales :

Le chiffre d’affaire en volume, valeur :

Voilà quelques années, les fabricants de téléviseurs se sont retrouvés face à un défi colossal. Celui la même qui préoccupe régulièrement tout industriel et menace son chiffre d’affaires : le renouvellement d’un parc,en l’occurrence des téléviseurs, saturé à 99%.
Qu’allaient-ils donc pouvoir inventer pour séduire le consommateur culturel qui se niche en chacun de nous, déjà équipé d’un poste, voire de deux, certes encombrants, mais qui fonctionnent encore ?
Un nouvel objet de désir et de convoitise, en matière de télé : les « Ecrans plats ».

L'éventail des clients potentiels est très large car le tauxd'équipement en télévision avoisine les 97%, on peut donc dire que tout foyer est une cible.

En dépit d’une baisse sensible des prix, la croissance du marché des téléviseurs se tasse : 7% seulement en un an.
Estimé à 600 000 nouveaux postes, le marché avait progressé en valeur de 2% seulement à fin juin 2009 par rapport à fin juin 2008.
Cet écart entre chiffre d’affaires et volume de ventess’explique principalement par une baisse continuelle des prix, tous écrans confondus, qui permet notamment de rendre plus abordable la technologie LCD.
Par type de produit, l’augmentation de la demande a principalement profité aux écrans LCD et plasma dont le volume a progressé de 73% d’une année à l’autre. Ces écrans plats représentent maintenant 35% des volumes de vente, contre 21% en 2008. Enrevanche, les tubes cathodiques sont en net recul, leur part est tombée de 78% au premier semestre 2008 à 65% en 2009.
A noter que les écrans plasma sont loin de remporter le même enthousiasme que les LCD. Dans la catégorie des écrans plats, ce dernier constitue 93% du volume d es ventes et le plasma seulement 7%.

Les contraintes :

Si l’on gagne en confort et en place avec ces nouveaux écrans,leur consommation en énergie dépasse largement celle d’un écran traditionnel dit cathodique.
Un écran cathodique représente 160 kWh par an, avec les écrans LCD et plasma, on grimpe à 650 kWh par an.
Il y a également un effet pervers du coût constant, donc pour un même prix, les écrans augmentent en taille, ce qui augmente encore considérablement la consommation énergétique de chaque poste.Design sophistiqué, discrets… les télés à écran plat sont en plein boom. Des petits bijoux hautement écolos, clament les constructeurs, sauf qu’on ne fait pas plus polluant que ces nouveaux objets de désir…

Niveaux pollution: les écrans plats nécessitent beaucoup plus d'énergie à fabriquer que les écrans classiques et ont un impact environnemental beaucoup plus grand. Ils ne sont donc pas pluspolluants à produire. Ainsi, les écrans plats consomment plus à taille égale. Un ordinateur ou un écran plat, pour être fabriqué, produit en moyenne trente fois son poids en déchets. au moment de la fabrication. Concernant le recyclage, il est certes lourd pour les écrans à tube, mais il existe et a une efficacité de plus de 85% de recyclage. A l'heure actuelle, en France, il n'existe pas de filière derecyclage de ces types d'écrans.

II Les concurrents direct :

Le Plasma : Les écrans utilisent l’électricité pour illuminer un gaz. Ce gaz ne contient pas de mercure. La technologie plasma permet des écrans de grandes dimensions et restant particulièrement plats. Si la technologie plasma était réputée meilleure que le LCD, les progrès en la matière permettent au LCD d'accroître toujours plusson emprise sur le marché des écrans plats. Tout juste reste-t-il au plasma sa plus grande profondeur des noirs et des angles de vision plus larges, mais cela ne saurait compenser des prix plus élevés, une durée de vie plus faible et surtout une consommation électrique bien plus importante.
Positionnement : le plasma tend à disparaître du marché, dépassé par les nouvelles...
tracking img