Comportement du consommateur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
comportementalisme

file:///E:/Documents%20and%20Settings/jennifer/Bureau/comportemen...

L'influence du béhaviorisme dans la pratique éducative
Johanne Rocheleau, Professeure en technologie éducative, Université du Québec à Chicoutimi -18 septembre
2000. Source: http://uqac.ca/TroisDDD/2definir/2_5_1behavio.pdf.

1.Introduction
Il existe des similarités (ou des points d'ancrage) entreles différentes approches pédagogiques qui permettent à l'enseignant d'élaborer sa stratégie d'apprentissage. Souvent, comme le mentionnent Bourassa, Serre et Ross (1999 voir plan de cours), les enseignants ignorent à quelle(s) approche(s) appartiennent les postulats de l'apprentissage auxquels ils adhèrent. Sont-ils béhavioristes, cognitivistes, constructivistes, humanistes? Quelle importancediront certains! Pourtant, si on veut être capable d'appliquer la réforme sans avoir à retourner aux livres constamment, il faut pouvoir distinguer les postulats de base sur lesquels reposent les différentes théories de l'apprentissage et reconnaître ceux auxquels on croit, ceux que l'on rejette et ceux que sous-tendent l'application de la réforme dans nos classe. Cet exercice n'est pas sorcier et ilest drôlement utile pour évaluer l'écart entre notre pratique actuelle et celle proposée par la réforme de l'éducation au Québec. Il est simple de comprendre et articuler les théories de l'apprentissage quand on les aborde sous l'angle des croyances (postulats) des chercheurs qui les ont élaborées. Dans ce texte, nous discuterons des théories béhavioristes qui ont soutenu le développement de lapédagogie moderne. Les méthodes béhavioristes, si abondamment critiquées maintenant, peuvent souvent présenter des avantages pour certains élèves éprouvant des difficultés avec certains savoirs ou encore pour mémoriser des contenus factuels, développer des automatismes, etc. On retrouve encore certains méthodes pédagogiques béhavioristes dans les approches cognitivistes et constructivistes! Mais sides similarités existent entre les différentes théories de l'apprentissage, il y a aussi des différences fondamentales. Ces différences fondamentales peuvent avoir un effet non négligeable lorsque l'apprenant est laissé à lui-même sans guidance professorale (à la maison, dans certaines situations de télé-apprentissage, en appoint, etc.). Voyons de quoi il en retourne et pourquoi les théoriesbéhavioristes sont si grandement critiquées.

L'héritage behavioriste : une théorie de l'enseignement
La psychologie béhavioriste s'est intéressée à observer le comportement d'autrui, c'est-à-dire ses façons d'agir et de réagir à son milieu (Élie, 1957; Atkinson et al., 1987, Elis-Ormrod, 1999). Les psychologues béhavioristes se sont penchés sur l'enseignement, considéré comme l'expédiant del'apprentissage, tel que le souligne Skinner (1968) : « Laissé à lui-même dans un environnement donné, un étudiant apprendra, mais n'aura pas été enseigné. L'école de l'expérience n'est pas une école, non pas parce que quelqu'un n'y apprend pas, mais parce que personne n'y enseigne. L'enseignement est le combustible qui accélère l'apprentissage.Une personne qui reçoit un enseignement apprend plusrapidement qu'une personne laissée à elle-même.» Pour les béhavioristes, l'enseignement est l'arrangement d'ensembles de renforcements (appelés feedbacks, qui sont en quelque sorte des récompenses) qui contribuent au maintien ou à la modification d'une réponse (un comportement observable) suite à un stimuli initial dans un environnement donné (Atkinson et al., 1987). Il s'agit ici de la célèbre combinaisonSTIMULUS-RÉPONSE-FEEDBACK. Les béhavioristes étudient donc le comportement, qui est une performance mesurable alors que les acquisitions (apprentissages) sont les concepts, les associations et les hypothèses, etc., susceptibles d'engendrer un comportement mais impossibles à observer directement et objectivement (Skinner, 1968). Puisqu'on ne peut pas voir ce qui se passe dans la tête de...
tracking img