Comportement organisationnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

Introduction

I- Définition de la culture d’entreprise
II- Les différentes sortes de cultures d’entreprise
III- Comment s’adapter à la culture d’entreprise
1. L’employé qui s’adapte dans une entreprise
2. L’entreprise qui s’adapte dans un pays
IV- Les enjeux de la culture d’entreprise
1. L’impact positif dans le fonctionnement del’entreprise
2. Aspects négatifs de la culture dans le fonctionnement de l’entreprise
V- La culture de l’entreprise et le management
1. L’activité de management
2. Le besoin de références
3. La culture en pratique

Conclusion

Bibliographie & Webographie

INTRODUCTION

Vues de l’extérieur, toutes les entreprises se ressemblent : des ateliers, des entrepôts, desbureaux, des mouvements incessants d’hommes et de marchandises.
Pourtant, un examen approfondi montre qu’aucune entreprise n’est comparable à une autre. Chacune a sa propre personnalité, possède une identité et une image propre.

Le concept de culture d’entreprise n’est pas récent. Depuis longtemps les chefs d’entreprise ont cherché à créer un " esprit maison ", caractérisant la spécificité deleur savoir-faire vis-à-vis des entreprises concurrentes. Dans cette première constatation, la culture d’entreprise permet à un établissement de se démarquer de ceux qui l’entourent, cependant, ce concept touche l’intérieur même de l’entreprise. L’entreprise est, en effet, une zone de conflits et de tensions entre plusieurs cultures professionnelles, régionales, voire nationales. Cette communautééconomique et sociale hétérogène à besoin de cohérence pour fonctionner de façon optimale. La culture d’entreprise contribue à une vision commune de tous les salariés qui composent cette communauté.

I- Définition de la culture d’entreprise

La culture nationale est un constituant essentiel de la culture d’entreprise. Ainsi, la notion de culture explique le comportement de l’ensemble ducorps social. Ces valeurs peuvent être stéréotypées et mal interprétées par un autre groupe social qui ne les connaît pas.
Toute entreprise, quelle que soit sa taille, forme un sous-groupe social composé d’individus appartenant à une ou plusieurs cultures nationales, régionales et professionnelles. Pour assurer la cohérence de cette mosaïque l’entreprise a besoin de créer une identité collective,qui deviendra le point de repère de tous ses membres.
Au fur et à mesure que l’entreprise se transforme en institution, elle tend à développer une culture d’entreprise qui est l’élaboration d’un système à la fois culturel, symbolique et imaginaire.
La culture d’entreprise peut être définie comme l’ensemble des éléments particuliers qui expliquent les bases du fonctionnement d’une entitéspécifique. Elle est, dans un certain sens, un sous-produit de la culture nationale et par conséquent un ensemble de valeurs, de mythes, de rites, de tabous et de signes partagés par la majorité des salariés.
La culture d’entreprise est une variable essentielle pour expliquer le vécu quotidien et les choix stratégiques réalisés par un groupe social.
En conclusion, la culture d’entreprise est un ensemblecomplexe, peu palpable, qui permet à chaque individu de s’identifier à l’organisation.
Il faut souligner qu’il arrive qu’un individu ne s’identifie pas à la culture de son entreprise. S’il a un esprit de " leadership ", il peut essayer de la faire évoluer. S’il échoue dans cette tentative, il sera marginalisé par le groupe (postes de voie de garage). Il se peut qu’un individu refusant lesvaleurs de l’organisation décide d’y rester exclusivement pour son épanouissement financier. Il ne sera jamais mobilisé par les discours de l’entreprise.

II- Les différentes sortes de cultures d’entreprise

Il est très difficile de répartir les entreprises selon des catégories en fonction de la culture d'entreprise, puisque chacune d'elles est différente. On peut néanmoins discerner...
tracking img