Comportement organisationnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL
La vie en communauté ou en groupe qu’impose l’activité professionnelle est source naturelle de conflits entre salariés, cadre ou responsable d’entreprise et salariés. Mais il est aujourd’hui communément admis que ces conflits, ces frictions sont plutôt favorables à la bonne gestion de l’entreprise en provoquant le dialogue, la confrontation des idées, en favorisantla créativité, somme toute en agissant positivement sur le développement et la progression de l’entreprise.

Toutefois, on constate aujourd’hui qu’un certain nombre de salariés et cadres, près d’1 sur 10, pose problème au sein de l’entreprise. Ce sont des personnalités difficiles à gérer par le chef d’entreprise ou l’encadrant. Ces personnalités sont de nature très diverse. Cela part duretardataire chronique, en passant par le râleur perpétuel, le dépressif jusqu’à l’agressif et le paranoïaque.

Le management de collaborateurs est par nature un exercice difficile mais en face d’une personne très anxieuse ou d’un individu avec des troubles du comportement même modérés, le manager se trouve souvent démuni et a tendance soit à démissionner, soit à adopter une attitude très dure pouvantaller jusqu’au licenciement du salarié pour incompatibilité d’humeur ou faute grave.

Il est plus raisonnable pour l’entreprise de tenter de remettre le salarié dans le « droit chemin » en l’aidant à gérer son comportement gênant, de stabiliser la personne concernée en assurant un management de proximité, ou encore d’inciter le salarié à traiter, si cela est nécessaire, sa difficulté dans unenvironnement médical.

Pour traiter ces cas, il est important dans un premier temps d’analyser ce que provoque le comportement difficile, de vérifier les impacts sur l’environnement immédiat, la qualité du travail fourni, les relations avec l’extérieur et de mettre en place les mesures qui s’imposent.

L’analyse de la situation

La première question à se poser est de se dire pourquoi ai jeembauché cette personne ? Vraisemblablement parce qu’elle est compétente, parce que son expérience professionnelle est un atout pour l’entreprise, pour l’équipe avec laquelle elle travaille. S’en séparer peut montrer aux autres salariés une réelle faiblesse de l’entreprise : difficulté à maîtriser les entretiens d’embauche, à valider les périodes d’essai, à manager au quotidien, à diriger les équipesavec pour conséquence de se priver de compétences sous prétexte d’une personnalité plus affirmée ou possédant un travers plus ou moins gênant. Attention lorsque l’on veut gérer le problème, à la prise de position des collègues, que l’on agisse rudement ou qu’on laisse faire : à qui le tour ? Pourquoi autant de laxisme ? 2 poids, 2 mesures ?….

Le dirigeant, le manager doit impérativement réagirface à une personnalité difficile. La réaction devra être appropriée par rapport aux conséquences qu’entraînent les attitudes du salarié agressif, râleur ou pinailleur. Il n’y a certes pas de recette miracle. Une analyse approfondie de la situation est indispensable avant d’agir : que reproche-t-on à la personne, que pose-t-elle comme problème et à qui (autres salariés, clients, fournisseurs),a-t-on déjà eu l’occasion de lui parler des problèmes qu’elle crée ?

A ce stade différentes situations se présentent :
- le salarié présente cette attitude ou ce comportement depuis son entrée dans l’entreprise : il y a lieu d’intervenir pour faire cesser l’attitude qui crée problème. Si la personne est en période d’essai, le manager devra être ferme quant à sa demande de redressement de lasituation dans les meilleurs délais.
- la personnalité du salarié évolue vraisemblablement suite à des problèmes personnels : le chef d’entreprise ou le manager de proximité doit recevoir dans les plus brefs délais la personne qui pose problème pour comprendre les motifs d’une telle évolution sans toutefois prendre la place d’un psychiatre, psychologue ou assistante sociale. Bien souvent dans un tel...
tracking img