Comportements alimentaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Lucie COSTAMAGNA 1°ES

FICHE 2 : PRODUCTION ALLIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

Introduction :
A ce jour la course au profit et la consommation de masse entraînent de nombreuses dérives. En effet, cela entraîne une production de masse pas tout à fait en accord avec notre écosystème. Cependant, des solutions ou des manières de limiter ces dégâts existent ou sont recherchées. Tout cela seraexpliqué en quatre points: Tout d’abord il sera montré la production de matière nécessaire tout au long de la chaîne alimentaire. Puis le déséquilibre que connaissent les agrosystèmes et la lutte délivrée contre les ennemis des cultures et enfin la pollution des eaux par les nitrates et la concentration des pesticide le long des chaînes alimentaires

I/ La production de matière le long de la chaînealimentaire
1) On qualifie un végétal chlorophyllien de producteur primaire car ce dernier ce trouve tout en bas de la chaîne alimentaire, et en forme d’ailleurs le premier maillon. Il ne consomme rien (dans son cadre naturel). De plus, les végétaux chlorophylliens sont indispensables dans l’alimentation d’une grande partie des être vivant, c’est pourquoi cette appelation. Mais les animauxeux, sont à la fois producteur, car leur lait, leur viande et parfois leurs peaux sont consommées mais à la fois consommateurs. En effet, pour vivre ils ont besoin de consommer d’autres maillons de la chaine alimentaire bien souvent appartenant au premier maillon, comme le blé. C’est pour cela qu’ils sont qualifiés à la fois de consommateurs et de producteurs.
Naturellement, un climat adapté auxplantes cultivées augmente le rendement. Mais on peut également utiliser des engrais ou des pesticides chimiques, ou encore naturels (composte…).

2) ?

3)Une vache pour vivre et se dévellopper aura besoin d’une quantité importante de matière végétale comme le maïs le blé ou encore d’orge, elle en consommera tout au long de sa vie. On constate que la biomasse des producteurs primaire équivaut à470G.M-2 contre 0,06G.M-2 ou 0,01g.m-2 pour les consommateurs. De plus, seulement 62,7% des matières organiques ingérés par la vaches seront assimilés dont seulement 15,4 vont permettre une croissance effective. Donc, sans matière organique pas de matière animale. Ainsi on peut affirmer que la production de matière animale dépend d’une production de matière organique bien plus importante.

II/Les agrosystèmes, écosystèmes en déséquilibre
1)Afin de savoir combien d’azote faut-il apporter par les engrais pour maintenir constante réserver du sol nous allons calculer les pertes qu’il connait : 20+30+35-206-50= 85-256= -171
Il faut donc apporter 171 kilos d’azotes afin de maintenir la constante réserve du sol

2)On observe sur le document 3, qu’en fonction de la dose d’engrais complexeutilisé par hectare le rendement de la production varie. En effet elle croit jusqu’entre 160 et 175 kg ha-1 par hectares pour ensuite cutter. On peut donc en déduire que le meilleur rendement ne sera pas à celui qui utilisera a celui d’engrais, mais qu’il existe une dose optimale, différente en fonction de la culture. En effet pour cultiver des céréales, des pommes de terre ou des vignes, ledosage en azote, phosphore et potassium est différents, Il faut entre 100 et 200 UF d’azote par hectare pour les pommes de terre et les betteraves contre seulement 30 à 80 UF pour les vignes.

3)Ici, comme dit précédemment pour les rendements d’une céréale la dose optimale se situe entre 160 et 175 kg.ha-1 par hectares. Jusque là elle croit, mais après elle n’augmente plus, au contraire elle décroit.III/ La lutte contre les ennemis des cultures

1)Comme ennemis des cultures on compte :
Les « mauvaises herbes » autrement nommées plantes adventices comme le liseron et le chardon. Ces plantes s’installent en concurrence des plantes cultivées.
Les microorganismes parasites qui entrainent un grand nombre de maladie (champignons, bactéries…)
Les ravageurs qui causent de nombreux dégâts...
tracking img