Composition histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1241 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les républicains de1852 à 1879.

Entre 1852 et 1879, en France, se livre une lutte acharnée entre les conservateurs (personnes étant contre les nouvelles idées politiques, ici contre la République, ils sont pour l'empire, la monarchie...) et les républicains. Malgré les successions de régimes, les républicains se battent pour défendre les valeurs de la République jusqu'à obtenir le pouvoir.Le parcours des défendeurs de la République a donc été long et semé d'embuches.
De manière chronologique nous intéresserons donc à la façon dont les républicains sont arrivés au pouvoir. Dans un premier temps nous verrons que les Républicains s’opposent au second empire (1852 à 1870), par la suite la III République est proclamé sous une crise (1870 à 1876) et pour finir nous verrons que lesRépublicains passent enfin au pouvoir (1876 à 1879).

Entre 1852 à 1860 la France est un empire autoritaire sous Napoléon III. Dans cet empire il n’y avait pas de libertés publiques tel que la liberté de presse ou les libertés personnelles. Ce régime autoritaire apparaissait néanmoins avec des apparences démocratiques, comme le suffrage universel accordé aux hommes de plus de 21 ans ou bien laséparation du pouvoir législatif (Sénat, Conseil d’Etat) et du pouvoir exécutif (gouvernement). Cependant malgré ces allures de démocratie le second empire possède aussi des apparences non démocratique : la pression qu’exerce les maires sur le conseil municipal, ou bien les sous préfets sur le conseil d’arrondissement et pour finir les préfets sur le conseil général. On peut donc dire que durantces huit années Napoléon à faire de la France un empire autoritaire mais tout en ayant une façade démocratique.
Par ailleurs de 1860 à 1870 le second empire de Napoléon III change, il devient un empire libéral. Le régime de la France s’assoupli et ceci apportera une amnistie pour les Républicains, beaucoup plus de libertés pour l’assemblé nationale, la liberté de presse ainsi que le droit degrève en 1864. Le fait que l’empire autoritaire qu’était la France devient un empire libéral apporte à la vie politique plus de républicains au pouvoir. C’est donc le cas avec Léon Gambetta (1838-1882) qui était un membre du gouvernement de la Défense nationale et le chef des républicains radicaux. Mais nous avons aussi Jules Ferry qui lui était aussi un républicain ayant révolutionné l’univers del’enseignement. Durant dix ans l’empire de Napoléon III devient plus libéral et permet ainsi l’ascension des républicains.

A partir de 1870 à 1876 la III République est proclamé le 4 septembre 1870 sur la France cependant sous un air de crise. On observe alors que le second empire s’effondre et ceci en parti à cause de la guerre Franco-prussienne. Il y a donc eu une déclaration de guerreentre la France et la Prusse, Napoléon III lui même sans le savoir se pousse à la perte de son régime avec cette guerre. Puisqu’il est vaincu et emprisonné le 2 septembre 1870 à Sedan. Les français ont perdu car l’armée prussienne était incontestable avec toutes les armées françaises à terre en moins de dix semaines. De plus la III république qui est proclamé est sous le commandement demonarchistes, ce qui n’est pas normal. Néanmoins celui qui proclame ce nouveau régime et Léon Gambetta qui est un républicain mais apparemment trop conservateur. Cependant après une nouvelle élection législative, Adolphe Thiers qui est partagé entre le république ou la monarchie constitutionnelle et est élu chef du pouvoir exécutif. Celui-ci va signer le traité Francfort avec l’Allemagne, donc la Franceperd l’Alsace-Lorraine. La III république connaît quelque soucis au début, mais elle est toujours sous des monarchistes.

L’année 1870 à 1871 est surnommée l’année terrible avec la Commune de Paris. Il s’agit de la déclaration du régime qui s’est organisé à Paris après la révolte de Mars 1871 contre le gouvernement de Thiers installé à Versailles. Les Parisiens majoritairement républicains...
tracking img