Composition salle tribunal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1424 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La pauvreté en France

Introduction : La France est un pays riche. Pourtant, 13% de ses habitants vivaient en dessous du seuil de pauvreté en 2005. La pauvreté n’est pas forcément liée à l’inactivité : un nombre croissant de personnes travaillent mais n’ont pas les revenus suffisants pour sortir de la pauvreté (= qui dit pauvre ne veut pas dire chômeur ou Sans Domicile Fixe). Tout au long denotre exposé nous allons vous parlez des principaux chiffres importants, des profils correspondants à la majorité des personnes pauvres ainsi que les aides qu’ils perçoivent. Nous nous arrêterons ensuite pour vous parler de la crise économique car la pauvreté en France c’est un inquiétant sujet d’actualité.

I. Une pauvreté présente dans notre pays

1. Des profils particuliers : Qui sont lespauvres ?

L’observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes) nous révèle les profils des personnes touchées par la pauvreté. Les plus touchées sont les familles monoparentales (le plus souvent constituées d’une mère et de ses enfants) qui sont en situation de pauvreté dans une proportion 2.3 fois plus élevée que le reste de la population. La cause est très simple : l’arrêtbrutal des CDD a touché ses familles qui jonglent entre de petits emplois précaires pour faire vivre leur famille. Ces familles sont donc généralement très défavorisées en ce qui concerne l’accès à l’emploi. Pour comparaison : parmi les couples dont le plus jeune enfant à moins de 3ans, 28% des chefs de familles en couple ont accès à l’emploi contre 9.2% pour les familles monoparentales.
Laprécarité s’étend aussi chez les plus de 50ans qui ont un niveau de formation très faible du à l’exercice de professions anciennes pour lesquelles un reclassement est quasi impossible. De plus, ces personnes touchent de petites retraites. Au cours des années, il y a aussi l’apparition de personnes qualifiées de « nouveaux pauvres » comme par exemple des jeunes qui débutent leur vie professionnelle enintérim ou en CDD, des étudiants mais aussi des retraités, des employés en CDI et au petits salaires, des fonctionnaires municipaux, des chefs d’entreprise en faillite, des petits commerçants qui doivent fermer boutique et la liste est encore longue.
Toutes ces personnes ont pourtant de nombreuses aides mises à leur disposition.

2. Les aides et les associations.

Le RMI est une allocationfinancée par les conseils généraux et versée par les caisses d’allocation familiales ou la MSA (mutualité sociale agricole) aux personnes sans ressources ou ayant des ressources inférieures à un plafond fixé par décret. En 2008, près de 1.5millions de français l’ont perçue. Le montant de cette allocation varie en fonction de différents éléments : l’âge, les ressources, la situation professionnelle, lanationalité, la situation en matière de logement et le nombre de personnes à la charge du demandeur.
Une autre aide proposée est le CMU (couverture maladie universelle) qui est une prestation sociale française (versement d’argent par l’Etat) qui permet l’accès à l’assurance maladie pour toutes personnes résidant en France depuis plus de trois mois. Mise en œuvre depuis 2000 elle est appliquée denos jours à 4.8 millions de personnes. Il y a aussi le CMU complémentaire qui est une sorte de complémentaire santé gratuite qui prend en charge ce qui n’est pas couvert par les régimes d’assurance maladie obligatoires.
Une nouvelles d’aide sociale vient d’être proposée : Le RSA (revenu de solidarité active) qui est un dispositif de revenu minimum et d’aide sociale en expérimentation dans 34départements en France. Il permet aux personnes pauvres bénéficiant de RMI de cumuler travaille et allocations car de nos jours des personnes refusent de travailler de peur de perdre leurs avantages (allocations …).
Il existe aussi de nombreuses associations qui se mobilisent et ouvrent leurs portes aux personnes étant dans la précarité.
Nous pouvons citer :
- Les petits frères des pauvres...
tracking img