Composition sur l'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Composition sur l’eau :

Introduction :
L’eau est une ressource vitale. Elle est renouvelable grâce au cycle de l’eau. La quantité d’eau douce disponible sur terre est suffisante pour les besoins de six milliards d’hommes, néanmoins l’eau est mal répartie sur terre. Les hommes ont besoin d’eau pour différents usages (consommation, agriculture, industrie, secteur tertiaire). La rareté de l’eaudans certaines parties du monde entraîne des tensions, voire des conflits. L’eau devient alors un enjeu et une arme politique. Cette ressource est donc convoitée et une gestion réfléchie est nécessaire.

Bien que la Terre surnommée la « Planète bleue », soit constituée à sa surface de plus de 75% d’eau, l’eau n’en demeure pas moins une ressource de plus en plus rare, précieuse et convoitée.L’eau est en outre une ressource inégalement répartie dans le monde. Aux régions bénéficiant de précipitations abondantes, de nombreux cours d’eau et un climat favorable, généralement situées dans les zones équatoriales et tempérées (l’Europe, le Brésil, ou l’Indonésie par exemple), s’opposent des régions plus arides comme la moitié Nord du Mexique, le Sud Ouest des Etats-Unis, le Sahara et leMoyen-Orient. Dans ces régions arides, l’eau est une ressource encore plus précieuse. Cette rareté contraint les populations à subir des rationnements et des privations principalement en période de sécheresse.
Des conflits d’usage apparaissent alors entre les agriculteurs qui sont en général les plus gros consommateurs d’eau (plus de 75% de la consommation totale dans la plupart des pays), les centrestouristiques et les villes pour les usages industriels et domestiques. En général la répartition de l’eau s’effectue au détriment de ces dernières.
Cette convoitise s’exerce également au niveau des régions, des Etats, principalement dans les zones arides. Elle peut susciter des tensions ou dégénérer en « hydro-conflits ». Par exemple la Syrie et l’Irak ou à propos du Jourdain entre laJordanie et Israël, en faveur pour ces 2 cas, du premier pays cité. Enfin Israël impose sa puissance aux Palestiniens en pompant pour leur consommation 80% de l’eau des nappes souterraines situées sous la Palestine. Les Syriens sont privés du plateau du Golan, véritable « château d’eau » de la région, où se trouvent de nombreuses sources car il est occupé, depuis 1967, par les Israéliens. La rareté decette ressource qui exacerbe la convoitise est l’une des causes principales du conflit opposant Israël à la Syrie et à l’autorité palestinienne.
Cette convoitise plus forte des ressources en eau liée à sa rareté croissante, explique en grande partie son exploitation par la mobilisation de tous les moyens.

En effet, depuis 1900, la population mondiale a quadruplé tandis que lesbesoins en eau ont décuplé sur la même période. Par conséquent, les hommes de plus en plus nombreux, ont dû développer l’irrigation pour se nourrir. Cette technique qui exploite les cours d’eau et les nappes phréatiques, nécessite la construction de barrages et de réservoirs d’eau, l’édification d’un réseau de canaux, d’aqueducs et de conduites d’eau et le pompage des nappes. En Turquie, un vaste plandénommé GAP a été instauré en Anatolie orientale. Ce plan prévoit l’édification de 22 barrages et de 19 centrales hydroélectriques sur le Tigre et l’Euphrate afin d’irriguer des hectares supplémentaires. La Turquie espère par ce vaste programme, approvisionner la majorité du pays en eau, en produits alimentaires, parvenir à combler le retard économique de cette région et régler par la même, leproblème de la minorité kurde.
Enfin, certains pays développés comme Israël ou exportateurs de pétrole comme la Libye et l’Arabie Saoudite, recourent au dessalement de l’eau de mer. Cette technique permet de répondre à une partie des besoins urbains et de compenser quelque peu le déficit des ressources en eau. Néanmoins, de même que les autres formes de mobilisation, elle présente des...
tracking img