Compta

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
84024CTPA0109

BTS Comptabilité et gestion des organisations deuxième année

Processus 2 : gestion des relations avec les salariés et les organismes sociaux
Devoir 1
Dossier 1 : les contrats detravail (6 points : 1 point par bonne réponse : 0 si aucune argumentation)
Situation 1 2 Réponse argumentée Le départ d’un salarié avant la suppression définitive de son poste constitue un motifrecevable de recours à un CDD. Concernant la durée, elle est en principe, égale à 18 mois. Elle est portée à 24 mois dans certains cas dont celui-ci. Il est donc possible de recourir à un CDD de 20 mois.Il est impossible de recruter des personnes à durée déterminée pour effectuer des travaux dangereux. La direction ne peut donc faire appel à des CDD pour réaliser les travaux qu’elle envisage. Lecontrat initial a une durée de 9 mois. L’entreprise doit respecter un délai avant de recourir à nouveau à un CDD. Pour les contrats d’une durée supérieure à 14 jours, ce délai est égal à un tiers de ladurée du premier contrat. L’entreprise ne pourra signer un nouveau CDD qu’à l’issue d’un délai de 3 mois, donc er à partir du 1 avril N+1. Un CDD ne peut être rompu avant le terme prévu sauf si lesalarié a commis une faute grave. Les négligences de Monsieur Lefranc constituent une faute grave. L’entreprise peut donc mettre fin au contrat sans avoir à verser de dommages et intérêts et d’indemnitéde fin de contrat de 10 %. Il bénéficie de ses droits à congés payés correspondant à 10 % de sa rémunération brute perçue pendant les trois mois, soit 435 € (3 x 1 450 x 10 %). L’indemnité de fin decontrat n’est pas due pour les contrats signés avec des jeunes pour une période comprise dans leurs vacances universitaires. Par conséquent, seule l’indemnité compensatrice de congés payés est due soit250 € (2 500 x 10 %). Monsieur Lenoir a droit à l’indemnité de fin de contrat de 10 % soit 2 800 € [10 % x (25 000 + 3 000)] et à l’indemnité compensatrice de congés payés de 10 % soit 3 080 € [10 %...
tracking img